Sheryl BurnsEn cette Journée internationale des personnes handicapées, le SCFP souligne le travail de Sheryl Burns, présidente du SCFP 1936. Cette année, elle est la lauréate du Prix Carol McGregor du CTC pour les droits des personnes ayant un handicap. Féministe déterminée et défenseure de longue date des droits des personnes en situation de handicap, Sheryl a contribué de son vécu de femme ayant une déficience auditive à une multitude d’instances au fil de sa carrière.

« Sheryl a fait preuve de force et de courage incroyables en surmontant les obstacles du capacitisme pour amener des changements importants. En plus de sensibiliser les autres aux défis vécus par les personnes ayant un handicap, elle a célébré leurs gains, tels que de meilleures conditions de travail et des réussites en termes d’accommodement », a déclaré le président national du SCFP, Mark Hancock.

Membre du SCFP depuis 2005, Sheryl a travaillé dans des refuges pour femmes à Vancouver, soutenant les femmes victimes de violence, y compris des femmes en situation de handicap. Aujourd’hui présidente du SCFP 1936, elle représente le personnel des services sociaux dans la région du Lower Mainland en Colombie-Britannique.

Elle veille avec ferveur à assurer l’application de l’obligation d’accommodement des membres du SCFP ayant un handicap permanent ou temporaire, sans oublier de prendre en compte les handicaps touchant à la santé mentale. Elle défend les droits des personnes en situation de handicap dans de nombreux mandats syndicaux et au sein de la communauté, notamment en tant que représentante des personnes ayant un handicap au conseil exécutif de la Fédération du travail de la Colombie-Britannique et au Comité national des femmes du SCFP.

« Je tiens à remercier mes parents qui m’ont soutenue durant mon enfance en situation de handicap. Ils m’ont toujours soutenue dans mon militantisme en faveur des droits des personnes ayant un handicap », a affirmé Sheryl Burns. « Ce prix démontre la nécessité de continuer à souligner les défis vécus par les personnes en situation de handicap, tant au travail que dans l’ensemble de la société. »

Le Conseil du travail de la région de New Westminster s’est dit fier d’avoir appuyé la nomination de Sheryl. « Nous avons directement bénéficié de l’expertise précieuse et du leadership de Sheryl. C’est grâce au temps, à l’énergie, à la compassion et aux connaissances d’activistes extraordinaires comme Sheryl que nous continuons de grandir et de bâtir des communautés et des milieux de travail inclusifs et accessibles », s’est réjouie Janet Andrews, secrétaire-trésorière du Conseil du travail de la région de New Westminster.

La secrétaire-trésorière nationale du SCFP, Candace Rennick, a aussi félicité Sheryl pour cette récompense. « Les réalisations de Sheryl dans sa promotion des droits des personnes ayant un handicap sont une source d’inspiration pour nous tous. C’est ce qui fait d’elle une leader sans pareille au sein du mouvement syndical canadien. Félicitations, Sheryl, pour cet honneur bien mérité! » a-t-elle souligné.