People holding a CUPE 2LSGBTQ+ flagUne délégation du SCFP composée de membres et de dirigeant(e)s 2LGBTQ+ a participé à la Conférence mondiale de l’Association internationale des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres et intersexuées (ILGA). Les représentant(e)s du SCFP ont pu y échanger avec des militant(e)s de partout sur la planète.

Cette conférence avait pour thème Jeunes LGBTIQ : futur, présent, changement.

Les membres de la délégation du SCFP ont fait valoir le point de vue des syndicats et des employé(e)s du secteur public. La coprésidente du Comité national des jeunes travailleuses et travailleurs du SCFP, Hailey Fielden, a exposé ses idées sur la participation des jeunes queers aux syndicats dans le cadre d’une table ronde organisée avant la conférence.

« Très souvent, les questions qui préoccupent les jeunes travailleuses et travailleurs ont rapport à l’équité. De nombreux jeunes militants et militantes du SCFP s’identifient aussi comme 2LGBTQ+. Si nous voulons qu’ils s’impliquent, nous devons parler des deux », a-t-elle déclaré.

La vice-présidente régionale du SCFP pour le Manitoba, Gina McKay, a pris la parole lors d’une séance intitulée Les jeunes et l’expérience syndicale : s’attaquer à la discrimination en milieu de travail. Elle a fait état des ressources développées par le SCFP sur la diversité des genres et la négociation de l’équité pour les 2LGBTQ+. Elle a aussi appelé les syndicalistes à négocier des systèmes plus inclusifs.

« Trop de jeunes non binaires sont encore obligés de cocher la case homme ou la case femme dans les bases de données des employeurs. Nous devons promouvoir une infrastructure numérique qui reflète l’identité des personnes 2LGBTQ+ », a-t-elle lancé.

La délégation du SCFP comprenait également le vice-président régional du SCFP pour la Saskatchewan, Kent Peterson, et l’agente principale en droits de la personne, Tara Paterson.

La présidente du Comité du triangle rose du SCFP-Ontario, Susan Gapka, et le représentant des membres retraités du SCFP-Ontario, Stephen Seaborn, représentaient le SCFP-Ontario à la conférence. Susan Gapka a parlé de l’état des droits des trans dans le monde lors d’une table ronde réunissant des militant(e)s trans de Thaïlande, d’Afrique du Sud et d’Ukraine.

Lors de la session consacrée à la gouvernance, les délégué(e)s du SCFP ont participé à la présentation d’une résolution dont l’adoption a permis de créer un forum dédié aux travailleuses, aux travailleurs et aux syndicats lors des futures conférences mondiales de l’ILGA. Notre délégation a également soutenu des résolutions visant à réduire les frais de participation à l’ILGA pour les délégations des pays du Sud et des organisations autochtones, ainsi qu’à créer des comités pour les personnes âgées et les personnes ayant un handicap.

La conférence s’est déroulée du 2 au 6 mai à Long Beach, en Californie.