Pour la Fierté 2020, le SCFP fait appel aux employeurs et aux gouvernements de mettre fin aux pratiques de conversion, de créer des lieux sûrs et de soutenir les groupes LGBTQ2+ sur le terrain qui s’affrontent à la COVID-19. Nous célébrons la résilience et le militantisme de nos membres et de nos alliés LGBTQ2+.

Découvrez et utilisez nos illustrations numériques pour la Fierté 2020 : bannière Facebookimages partageables en lignepage de coloriage et toile de fond pour conférence vidéo.

Le SCFP représente les travailleurs de première ligne dont le rôle essentiel est de plus en plus clair. Les membres de la communauté LGBTQ2+ sont présents dans tous les secteurs de cette première ligne; leur dévouement et leur résilience sont une source d’inspiration. Ensemble comme militants et alliés LGBTQ2+, nous voulons faire preuve de Fierté en première ligne dans notre lutte pour démonter les systèmes homophobes, transphobes, coloniaux, de capacitisme et de suprématie blanche qui sont mis en évidence par cette pandémie.

Intersectionnalité

Le SCFP utilise le drapeau de la fierté inclusif (explication de l’origine du drapeau en anglais seulement) pour souligner la façon dont le racisme, la transphobie et l’homophobie sont interreliés et la façon dont les militants de ces intersections ont mené la résistance.

Il y a 51 ans, deux femmes trans racialisées, Marsha Johnson et Sylvia Rivera, ont mené les émeutes de Stonewall. Depuis, les militants LGBTQ2+ noirs, autochtones et racialisés sont le fer de lance du mouvement intersectionnel le plus radical au monde.

La Fierté est politisée. Les employeurs et les gouvernements essayent de s’approprier la Fierté, mais le SCFP fait partie du chœur bruyant luttant pour la libération queer, pas le capitalisme en arc-en-ciel. Cette lutte est encore plus urgente en raison de la COVID-19.

Solidarité mondiale

Le SCFP national est fier de commanditer une série de discussion en ligne organisée par des dirigeants LGBTQ2+ de partout au monde, présentée par le Réseau Dignité et Fierté Canada Pride. Les premiers événements virtuels auront lieu :

             Le jeudi 18 juin à 15 h HAE et à 20 h 30 HAE

Présenté en collaboration avec Saskatoon Pride

             Le lundi 22 juin à 19 h HAE

Présenté en collaboration avec Fierté Toronto

(Ces ateliers en ligne seront présentés en anglais seulement)

Ces dirigeants LGBTQ2+ discuteront de l’impact de la COVID-19 sur le mouvement des droits de la personne dans leur région et de la façon dont les collectivités s’organisent pour défendre la justice. Les crimes motivés par la haine sont à la hausse chez nous et à l’étranger. Le harcèlement et la discrimination s’aggravent dans les secteurs du logement, de l’emploi et d’autres. Les personnes LGBTQ2+ racialisées, autochtones, noires, vivant avec un handicap, trans, non binaires et qui ont un faible revenu sont les personnes les plus touchées par ces injustices.

Mettre fin aux pratiques de conversion

Le SCFP ajoute également sa voix à la campagne du mouvement LGBTQ2+ visant à mettre fin aux pratiques de conversion (communément appelé « thérapie de conversion »), c’est-à-dire tous traitements, services et actions qui ont pour objectif de changer, réprimer ou décourager l’orientation sexuelle, l’identité du genre ou l’expression du genre d’une personne. Ces pratiques causent des torts sévères, par exemple le stress, la dépression, les TSPT et peuvent mener au suicide. Encore aujourd’hui, des dizaines de milliers de personnes sont assujetties à cette violence au Canada et ça doit arrêter.

Le SCFP national appuie l’exhortation des groupes de survivants demandant des changements législatifs pour mettre fin aux pratiques de conversion. Nous exhortons le gouvernement d’adopter le projet de loi C-8 amélioré. Des campagnes semblables sont en cours aux niveaux municipaux et provinciaux. Nous préconisons l’implication des sections locales. Si vous êtes déjà impliqué, nous vous invitons à nous informer par courriel à droitsdelapersonne@scfp.ca.

Transformer les services publics en lieu plus sûr

En partenariat avec Égale et les chercheuses de Carleton University, Christine Streeter et Dre Susan Braedley, le SCFP trouve des moyens de bâtir des lieux plus sûrs pour les aînés et les travailleurs et travailleuses LGBTQ2+. Au moyen d’analyses documentaires et d’entrevues, nous documentons les défis des membres LGBTQ2+ ainsi que les changements systémiques nécessaires pour arrêter le harcèlement, la violence et la discrimination contre les membres LGBTQ2+ et contre les personnes que nous servons, qu’ils soient dans les centres de soin de longue durée, dans les programmes sans rendez-vous ou dans les bibliothèques, entre autres. Nous visons à publier notre rapport cet automne.

Nous utiliserons cette recherche pour mettre de la pression sur les gouvernements, mais entre-temps nous n’attendons pas. Les membres du SCFP et les sections locales organisent des ateliers, négocient des droits pour les personnes LGBTQ2+ et poussent pour des changements qui assurent la sécurité des travailleurs et travailleuses et des clients qui veulent être « sortis du placard ».

Façon de montrer votre Fierté de première ligne

Voici des façons dont vous pouvez montrer votre Fierté de première ligne :