« On comprend que l’ancien ministre des Finances et député provincial de Nipissing, Vic Fedeli, se sente obligé de défendre le budget 2019 de son gouvernement et son plan global de financement des hôpitaux », admet Michael Hurley, président du Conseil des syndicats d’hôpitaux de l’Ontario (CSHO-SCFP).

 « Cependant, le financement alloué au Centre régional de santé de North Bay dans le budget qu’il a lui-même présenté confronte cet hôpital à une réduction importante de son budget, lorsque l’on tient compte des pressions inflationnistes et du vieillissement de la population. Le manque à gagner est de 4 millions de dollars uniquement pour 2019. Le financement est loin de mettre fin au médecin de couloir. »

En réponse aux critiques du CSHO-SCFP, selon lesquelles le gouvernement conservateur ontarien réduit les budgets hospitaliers en termes réels en 2019, M. Fedeli a récemment souligné que son budget accorde une augmentation de 4,5 millions de dollars à l’hôpital de North Bay. Il y voit la preuve que son financement a augmenté.

Or, M. Fedeli ne dit pas que cette hausse ne compensera même pas les pressions inflationnistes sur les hôpitaux, sans parler des pressions sur les coûts résultant de la croissance démographique, du vieillissement de la population et de l’utilisation accrue des installations.

Selon la part du financement gouvernemental qu’on inclut, le financement provincial accordé au Centre régional de santé de North Bay se situerait entre 190 et 226 millions de dollars pour 2017-2018. Ainsi, 4,5 millions de dollars représentent une augmentation de 1,99 à 2,36 pour cent. Il manque donc environ 4 millions de dollars pour combler les besoins de l’hôpital de North Bay, uniquement pour résister, en 2019, aux pressions financières que sont l’inflation, la croissance démographique et le vieillissement de la population. Et selon les plans de dépenses actuels du gouvernement, cette réduction de 4 millions de dollars cette année se répétera pour les quatre prochaines années, totalisant, au final, une réduction budgétaire de 15 pour cent en 2023-2024.

« C’est pourquoi le SCFP prévoit que le Centre régional de santé de North Bay devra supprimer 15 lits et 82 employés au cours des cinq prochaines années, estime M. Hurley. Et si on ajoute la croissance démographique et le vieillissement, en 2023, il manquera à North Bay 50 lits et 268 employés. »

En outre, il faudrait tenir compte du fait que les frais de fonctionnement sont plus élevés à l’hôpital de North Bay, parce que celui-ci, ayant été construit en partenariat public-privé, est détenu par des intérêts privés. En règle générale, ces hôpitaux sont beaucoup plus coûteux à exploiter.

Photo credit: Irhw1997 Utilisation sous Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International .