Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Inquiet pour les enfants qui traverseront aux intersections sans protection en se rendant à l’école, le syndicat représentant les brigadiers scolaires de la municipalité régionale de Halifax (MRH) a écrit aux écoles et aux conseillers des quartiers visés.

« Cela ne vaut pas la peine de risquer la vie d’un enfant pour le peu d’argent qu’économisera la Ville en réduisant le nombre de brigadiers scolaires », a déclaré Glenna Casavechia, présidente de la section locale 4814 du SCFP, à propos de la décision de la police régionale de Halifax (PRH) de retirer les brigadiers de huit intersections scolaires.

La section locale a écrit aux directrices et directeurs d’écoles pour les informer de la réduction du nombre de brigadiers et pour demander aux communautés scolaires de discuter des effets de ces compressions avec leurs conseillers et représentants des conseils scolaires.

Elle demande également aux conseillers municipaux de revoir la décision à la prochaine réunion du conseil, le 9 septembre.

Tammy Provost, conseillère syndicale du SCFP, croit que les moyens utilisés par la PRH pour évaluer les intersections sont désuets. « La PRH s’est servie d’une méthode en cours il y a 18 ans – méthode qui ne tient pas compte de l’augmentation de la vitesse et des nouvelles distractions, comme les textos et les cellulaires, affirme-t-elle.  En outre, les brigadiers n’ont pas été consultés et les évaluations ont été faites en deux jours, en hiver, lorsque la circulation à pied était sans doute moins intense. »

« Avec la fermeture de ces zones de traversée, 40 enfants ou plus pourraient être à risque de se faire frapper, a-t-elle ajouté.  Au cours des cinq premiers mois de l’année seulement, il y a eu 97 accidents voiture contre piéton à la MRH. »

La Ville économisera environ 70 000 $ en réduisant le nombre de brigadiers scolaires.

Les écoles touchées par ces compressions sont : Mount Edward, Michael Wallace et Colby Village à Dartmouth; St. Stephen’s, Rockingham et Inglis Street à Halifax; et Sycamore Lane et Grosvenor-Wentworth à Bedford-Sackville.