Utilisez ce guide pour vous aider à contrer les idées préconçues et les mythes lors de vos conversations sur l’élection fédérale.

Message principaux

  • Les libéraux et les conservateurs sont les deux faces d’une même médaille illustrant la vieille façon de faire de la politique.
  • Jagmeet Singh et le NPD sont les seuls à avoir les intérêts des travailleuses et des travailleurs à cœur. Ils sont aussi les seuls à avoir un plan pour renforcer le système de santé et assurer une reprise équitable après la pandémie.
  • Le SCFP encourage vivement ses membres à voter pour leur candidate ou leur candidat néo-démocrate.

1. LE MYTHE : S’il est élu, le NPD augmentera mes impôts et détruira l’économie.
LAALITÉ : C’est un vieil argument véhiculé par la droite. Il ne tient tout simplement pas la route. Il suffit de regarder ce que fait le gouvernement néo-démocrate de la Colombie-Britannique pour s’en convaincre. Celui-ci investit dans des milliers de nouveaux logements abordables, ajoute des milliers de places en garderie à 10 dollars par jour et bien plus encore. Et il fait tout cela sans augmenter les impôts des familles et en enregistrant la croissance économique la plus forte au pays. C’est juste une question de priorités.

2. LE MYTHE : Les services publics coûtent trop cher. Le gouvernement doit faire des compressions quelque part pour compenser l’augmentation du déficit pendant la pandémie et équilibrer le budget.
LAALITÉ : Les services publics ont été au cœur de notre réponse à la crise de la COVID-19. Et ils serviront aussi d’assises à la reprise socioéconomique. Les services publics contribuent à réduire les inégalités dans notre société. Par exemple, les soins de santé universels sont un des éléments qui définissent l’identité canadienne. Au lieu de compromettre nos services publics, nous devrions les renforcer. Si le gouvernement veut équilibrer le budget, il devrait d’abord veiller à ce que les riches paient leur juste part d’impôt.

3. LE MYTHE : Les libéraux ont bien servi les travailleuses et les travailleurs canadiens, et ils ont bien géré la pandémie. Ils méritent un autre mandat ou un gouvernement majoritaire pour nous sortir de la pandémie.
LAALITÉ : Dans le cas du prolongement de la PCU de 16 à 28 semaines, de l’augmentation de la subvention salariale de 10 à 75 pour cent ou de l’instauration de congés de maladie payés, c’est le NPD qui a forcé les libéraux à faire le nécessaire pour venir en aide aux travailleuses, aux travailleurs et à leurs familles durant la pandémie. De plus, Justin Trudeau a démontré qu’il n’a pas les intérêts des travailleuses et des travailleurs à cœur lorsqu’il a fait adopter une loi pour forcer nos membres au port de Montréal à retourner au travail, en avril dernier.

4. LE MYTHE : Les libéraux se soucient des changements climatiques.
LAALITÉ : Les libéraux n’ont pas pris les mesures nécessaires pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre du Canada. Et ils ont dépensé des milliards de dollars pour maintenir les subventions accordées à l’industrie des combustibles fossiles par Stephen Harper.

5. LE MYTHE : Les libéraux et les conservateurs sont les seuls à comprendre l’économie.
LAALITÉ : Sous les gouvernements libéraux et conservateurs, la vie est devenue plus facile pour les riches et les amis du pouvoir, mais plus difficile et encore plus inabordable pour le reste de la population. Le salaire horaire moyen n’a pas changé en 40 ans, alors que les plus riches de la société s’enrichissent de plus en plus. Contrairement aux libéraux et aux conservateurs, le NPD comprend que l’économie ne peut vraiment fonctionner que si les gens ordinaires y trouvent leur compte.

6. LE MYTHE : Voter NPD, c’est gaspiller son vote. Je dois voter « stratégiquement » pour empêcher les conservateurs d’Erin O’Toole de gagner.
LAALITÉ : Il vaut mieux voter pour les idées auxquelles on croit que de se pincer le nez en votant pour le moindre de deux maux. Notre pays est confronté à de graves problèmes qui nécessitent un nouveau type de leadership. Nous ne pouvons pas nous permettre le statu quo préconisé par les rouges et les bleus. Le NPD fait campagne pour renforcer les droits des travailleuses et des travailleurs, pour renforcer le système de santé, pour s’attaquer concrètement à la crise climatique et pour faciliter la réconciliation avec les peuples autochtones. C’est un programme que les membres du SCFP devraient défendre avec fierté. Le véritable vote « stratégique » consiste à soutenir le parti qui nous défend : le NPD.

7. LE MYTHE : Les syndicats ne devraient pas s’impliquer en politique.
LAALITÉ : Notre travail en tant que syndicat consiste à améliorer le sort de nos membres. Au-delà de la table de négociations, les élections sont souvent l’occasion la plus importante qui s’offre à nous pour défendre de bonnes idées qui amélioreront la vie de nos membres et de l’ensemble des travailleuses et des travailleurs.

Produit par le SCFP pour les membres du SCFP