Pour prévenir les maladies causées par un risque biologique, nous devons, d’abord et avant tout, empêcher que les travailleurs y soient exposés. Cela nécessite un nettoyage et une désinfection appropriés. Il est important de faire la distinction entre les termes nettoyage, désinfection et assainissement.

Aux États-Unis, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) utilisent les définitions suivantes :

  • Le nettoyage permet d’éliminer les germes, les saletés et les impuretés des surfaces ou des objets. Le nettoyage consiste à utiliser du savon (ou un détergent) et de l’eau pour éliminer physiquement les germes des surfaces. Ce processus ne tue pas nécessairement les germes. Cependant, en les éliminant, il réduit leur nombre et diminue le risque de propagation de l’infection. Les coronavirus, en particulier, sont recouverts d’une couche hautement sensible aux propriétés du savon. Cela signifie que se laver les mains et laver les surfaces correctement avec du savon est idéal.
  • La désinfection tue les germes (bactéries, virus et moisissures) sur les surfaces ou les objets. La désinfection consiste à utiliser des produits chimiques pour tuer les germes sur les surfaces ou les objets. Ce processus ne nettoie pas nécessairement les surfaces sales ou n’élimine pas les germes. Cependant, en tuant les germes sur une surface ayant déjà été nettoyée, on peut réduire davantage le risque de propagation de l’infection. Les objets doivent généralement être nettoyés pour qu’une désinfection correcte puisse avoir lieu.
  • L’assainissement réduit le nombre de germes sur les surfaces ou les objets à un niveau sécuritaire, selon les normes ou exigences de la santé publique. Ce processus consiste à nettoyer ou à désinfecter les surfaces ou les objets afin de réduire le risque de propagation de l’infection.

Désinfecter, ça demande du temps

Le processus de désinfection est très précis. Il est directement lié aux quatre « C »[1], énumérés ci-dessous. Les quatre C seront décrits avec précision dans le mode d’emploi de tous les produits désinfectants :

  1. Chimie – Le type de produit chimique qui est utilisé pour détruire ou rendre le germe inactif.
  2. Concentration – Le niveau auquel ce produit chimique est dilué en solution dans l’eau.
  3. Contact (temps de contact) – Le temps qu’il faut qu’un désinfectant soit sur une surface avant qu’un certain agent pathogène soit rendu inactif. Par exemple, l’eau de Javel peut prendre 30 secondes pour rendre une surface exempte de toute activité relative à l’E. coli ou trois minutes dans le cas de spores de la C. difficile.
  4. Couverture – La quantité de surface que le désinfectant couvre après son application. Idéalement, la couverture est de 100 %.

Différents produits chimiques

Selon Santé Canada, les désinfectants chimiques qui sont efficaces contre les virus (comme le coronavirus) conviennent également à la décontamination du virus SRAS-CoV-2. Il s’agit notamment des produits suivants :

  • solution  d’hypochlorite de sodium  (eau de Javel 5,25%) diluée au 1:100
  • Désinfectant à base d’alcool (60 à 80% d’éthanol ou 60 à 75% d’isopropanol)
  • 0,5 % de peroxyde d’hydrogène
  • composés d’ammonium quaternaires et composés phénoliques (communs dans de nombreux produits d’entretien ménager, voir les ingrédients sur l’emballage)

Vous trouverez ici une liste de tous les désinfectants de surfaces et pour les mains approuvés par Santé Canada pour la COVID-19.

IMPORTANT : En vertu des règlements du SIMDUT, les employeurs doivent fournir des renseignements et de la formation sur les dangers, la manipulation, l’utilisation, l’entreposage et l’élimination sécuritaires de tout produit chimique ou dangereux, nouveau ou existant, utilisé dans le lieu de travail. Pour plus d’information, consultez l’étiquette du fournisseur et la fiche signalétique. Vous trouverez ici plus d’information sur le SIMDUT.