Les conservateurs de Ford s’entêtent à mener les services de garde en Ontario à la catastrophe, alors que des dizaines de milliers de parents se préparent à retourner au travail sans accès à une garderie.

« Nous accordons au gouvernement Ford un F pour sa réouverture bâclée des services de garde », explique Carrie Lynn Poole-Cotnam. « Les garderies sont confrontées à d’énormes défis pendant la pandémie. L’annonce brutale de la réouverture, couplée à l’absence d’argent frais pour couvrir les protocoles de santé et de sécurité améliorés, oblige les établissements à choisir entre la fermeture définitive ou une hausse des frais aux parents. »

Aujourd’hui, les élèves de toute la province reçoivent leur bulletin scolaire. Les parents qui, normalement, compteraient sur des places en garderie pendant les mois d’été doivent choisir entre travailler ou rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants, précise le SCFP-Ontario.

« Assurer des services de garde de qualité, c’était déjà difficile avant la pandémie », raconte Carolyn Ferms, coordonnatrice des politiques à la Coalition ontarienne pour de meilleurs services éducatifs à l’enfance (OCBCC). « Maintenant, ce sera la cohue pour obtenir une place en garderie. Ford laisse tomber les familles. S’il n’injecte pas d’argent dans le secteur tout de suite, des dizaines de places en garderie pourraient disparaître définitivement. »

Partout dans la province, les parents signalent déjà une inquiétude généralisée concernant les longues listes d’attente pour une place, particulièrement dans les centres-villes.

« Ford délègue aux Ontariens la responsabilité de réclamer des services de garde au fédéral, poursuit Mme Poole-Cotnam. C’est un jeu dangereux, et plus il attend un renflouement de la part de Trudeau, plus on s’approche d’une crise des services de garde dans la province. »

Le SCFP-Ontario et l’OCBCC continuent de demander au gouvernement Ford de l’argent frais pour soutenir une réouverture des services de garde en toute sécurité et renforcer un système essentiel à la reprise économique et sociale. Pour en savoir plus sur le F qu’accorde le SCFP à Ford pour sa réouverture des services de garde, visitez ce lien : tinyurl.com/FordFailsFamilies