Les salariés de la Municipalité de Saint-François-de-Sales (SCFP 5162) au Lac-Saint-Jean et de l’OMH de Chibougamau (SCFP 2183) dans le Nord-du-Québec ont respectivement renouvelé leur convention collective récemment.

« Nous sommes entièrement satisfaits des résultats des pourparlers dans les deux cas. Dans ces régions où nous devons nous déplacer sur un grand territoire pour des rencontres, le fait d’être en visioconférence a accéléré les processus et apporté des gains pour nos membres », a expliqué Anny Gilbert, conseillère syndicale du SCFP.

Les syndiqués de la Municipalité de Saint-François-de-Sales obtiennent une augmentation salariale de
2 % par année jusqu’en 2024 et une bonification de la prime de garde pour les cols bleus. L’employeur fournira dorénavant les vêtements de travail à ces derniers ainsi qu’aux employés de camping. Tous les travailleurs ont maintenant une procédure de dotation et les employés du camping auront à l’avenir des jours consécutifs de repos.

Pour les employés de l’OMH de Chibougamau, notons qu’en plus des augmentations de salaire, ils profiteront d’un rattrapage salarial et d’une bonification de la prime de disponibilité.  Ils ont aussi gagné deux jours supplémentaires de congé pour obligation familiale.

« Un jour, c’est certain, les rencontres en personne reprendront. Cependant, la pandémie a aidé à conclure divers points de la négociation plus rapidement et nous espérons garder certaines façons de travailler par la suite afin de mieux servir nos membres », conclut la conseillère syndicale.