Jour de la Terre 2020 : il est temps de nous guérir et de guérir la planète

En ce moment, une grande partie de l’attention du monde est tournée vers la pandémie de la COVID-19, ce qui est très compréhensible.

Mais il ne faudrait pas oublier l’autre crise en cours : la crise climatique. Bien qu’il faille lutter contre la pandémie, rappelons-nous qu’il reste beaucoup de travail à faire dans la lutte aux changements climatiques et l’évolution vers une économie plus verte et véritablement durable. Sur ces deux fronts, nous devons réparer le système. 

La pandémie actuelle nous offre de nombreuses leçons. Une pandémie mondiale exige le même type de réponse multidimensionnelle dont nous avons besoin pour lutter contre les changements climatiques : une coordination et des engagements internationaux, une politique nationale décisive et de l’action aux niveaux local et communautaire.

La pandémie montre également que nous devons renforcer les investissements dans les services publics en période d’urgence.

Confrontés à une crise majeure, les gouvernements trouvent toujours des ressources. C’est ce qui se passe en ce moment. Les services publics sont une source de force et de résilience socioéconomiques, particulièrement dans les moments difficiles. Il faudrait appliquer la même stratégie à la crise climatique.

En ce Jour de la Terre, nous devons nous guérir et guérir la planète.