La section locale 963 du SCFP, le syndicat représentant les travailleurs d’Alcool NB, est encouragée par les conclusions du rapport intérimaire publié cette semaine par un groupe de travail sur la légalisation du cannabis. Ce rapport mené par le gouvernement a souligné la nécessité d’un modèle public pour la légalisation du cannabis récréatif.

« Je suis encouragé, car le groupe de travail a reconnu explicitement que les travailleurs d’ANBL et de la section locale 963 ont “une vaste expérience dans la vente d’une substance contrôlée et a un système en place pour effectuer la vente au détail pour le cannabis récréatif” », a déclaré Jamie Agnew, président de la section locale 963 du SCFP.

Le gouvernement vise pour un modèle complètement public, mais n’a toujours pas garanti qu’il confiera la vente à ANBL plutôt que de créer une nouvelle société de la Couronne.

« Nous espérons qu’ils passeront par ANBL, qui est une société de la Couronne déjà établie. Nos membres ont les compétences et le professionnalisme pour faire le travail. Le contrôle public est essentiel à la réussite de tout plan de sécurité, » a déclaré Daniel Légère, président du SCFP NB.

« Nous participerons aux consultations publiques au cours de l’été, et nous allons certainement répéter le message qu’ANBL est le moyen moins coûteux pour assurer la sécurité, l’exécution et la conformité de la vente », a conclu Légère.