Dans le cadre de l’Année de la santé et de la sécurité au SCFP, nous publierons au scfp.ca un portrait par mois pour mettre en valeur les efforts de nos militants en santé-sécurité au travail, célébrer nos victoires dans ce domaine et présenter les ressources en santé-sécurité accessibles à nos membres et à nos sections locales.

Felicia Forbes

« J’ai vraiment grandi en tant que personne au sein de mon syndicat. Je suis plus forte comme travailleuse et comme militante. J’ai beaucoup appris. On m’a fait confiance. Je veux maintenant en faire profiter les autres », a confié Felicia Forbes.”     

Membre de la section locale 3791, Felicia Forbes coordonne les activités d’enrichissement offertes aux pensionnaires de l’établissement de soins de longue durée Wexford Residence, à Scarborough, en Ontario. Cette jeune femme est aussi militante en santé-sécurité au travail. Elle s’implique dans sa section locale depuis quatre ans. Depuis peu, elle est également active au niveau de sa division provinciale, en plus d’être membre du Comité national des jeunes travailleurs.

C’est un incident survenu dans son milieu de travail qui a incité Felicia Forbes à militer au sein de son comité de santé-sécurité au travail. « Un pensionnaire en a tué un autre. C’est là que je me suis dit que la santé et la sécurité au travail, c’est important. Cette tragédie a eu des effets sur la santé mentale du personnel, ce que l’on reconnaît rarement », a-t-elle expliqué.

Depuis, elle participe aux évaluations des risques en milieu de travail et contribue au travail de prévention de bien d’autres façons. Elle espère faire tomber la stigmatisation entourant la santé mentale et faire de la sensibilisation aux dangers en matière de santé-sécurité une priorité. Son militantisme en santé-sécurité l’a poussée à devenir déléguée syndicale. « La présidente de ma section locale a constaté que je n’hésite pas à parler de santé-sécurité, des droits de la personne ou des droits des travailleurs. Elle m’a prise sous son aile », a-t-elle souligné.

Felicia Forbes a remarqué qu’un plus grand nombre d’employés viennent lui demander conseil. « J’ai l’impression d’être une meilleure ressource pour eux, en plus de savoir les écouter. J’essaie de comprendre ce qu’ils traversent », a-t-elle ajouté.

« J’essaie de tisser des liens avec les autres et de motiver les jeunes travail­leurs comme moi, pour les pousser à s’impliquer. Pas besoin d’attendre 15 ou 20 ans pour s’impliquer au sein du SCFP. C’est une grande organisation », a conclu Felicia Forbes.