Les membres du la section locale 5153 du SCFP sont en deuil à la suite du décès d’un des leurs, le policier Thierry Leroux, décédé en fonction dans la communauté de Lac-Simon, près de Val-d’Or, en Abitibi.

La tragédie est survenue lorsque deux membres du service policier municipal ont répondu à une plainte. Arrivés au domicile en question, quelqu’un a ouvert le feu sur eux. Le second policier souffre d’un choc nerveux.

Thierry Leroux, 26 ans, travaillait pour le Conseil de la Nation Anishinabe de Lac-Simon depuis le mois d’août 2015. Il était originaire de la région du Lac-Saint-Jean, au Québec.

« Nous souhaitons transmettre nos plus sincères condoléances aux proches, aux amis et aux collègues de Thierry. Ce jeune homme se dévouait pour sa communauté. C’est une grande perte », a déclaré le président national du SCFP, Mark Hancock. 

Le secrétaire-trésorier national du SCFP national, Charles Fleury, a lui aussi offert ses condoléances.

« La mort de Thierry Leroux nous attriste profondément. C’est dur de perdre quelqu’un de si jeune, voué à une carrière prometteuse. Nos pensées accompagnent toutes les personnes touchées par sa disparition », a-t-il affirmé.

La Sûreté du Québec mène l’enquête. Le SCFP suivra cette enquête de près.