Dans une décision rendue la semaine dernière, l’arbitre provincial James Hayes a rejeté la proposition du comté d’Essex de modifier le régime de congés de maladie et d’invalidité de courte durée des 300 ambulanciers représentés par le SCFP 2974.2, selon le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Les changements rejetés par l’arbitre sont identiques à ceux qu’a proposés le conseil de bibliothèque d’Essex, proposition qui a poussé les employés de bibliothèque, également membres du SCFP 2974, à déclencher une grève qui entame son deuxième mois.

« Le comté d’Essex essaie d’imposer son régime de congés de maladie rejeté à l’ensemble de nos membres, explique le président du SCFP 2974, Ian Nash. Il est si aveuglé par son désir d’obtenir des changements inutiles aux congés de maladie qu’il a poussé les employés de bibliothèque au débrayage, privant du coup les citoyens d’importants services bibliothécaires en pleine période estivale. »

« Nous étions prêts à négocier pour trouver des moyens ingénieux de s’entendre, dans le but d’éviter la grève, mais le conseil de bibliothèque a choisi la ligne dure, poursuit Lori Wightman, présidente d’unité au SCFP 2974.1. Or, un arbitre vient de rejeter sa ligne dure. Par conséquent, nous demandons au conseil de bibliothèque de reprendre les négociations dès maintenant, en laissant de côté sa position sur les congés de maladie. »

Le comté d’Essex est le principal bailleur de fonds de la Bibliothèque du comté d’Essex, l’employeur des grévistes. « Nous affirmons depuis le début que les congés de maladie ne posent pas problème dans les bibliothèques, ajoute Mme Wightman. Nous ne comprenions pas pourquoi la direction tenait mordicus à imposer ces changements inutiles. Maintenant que l’arbitre a rejeté les changements réclamés, il est évident que le comté cherchait à obtenir ceux-ci à tout prix pour étayer sa position dans un arbitrage qui concernait un tout autre groupe d’employés. »

Le conseil de bibliothèque avait déclenché le compte à rebours vers la grève en réclamant la conciliation prématurément, puis en réclamant un rapport d’échec de la conciliation dès le premier jour des pourparlers. Ces actions ont mené au débrayage du 25 juin. Le comté d’Essex et le SCFP 2974.2 (qui représente les ambulanciers) ont été entendus par l’arbitre le 7 juillet.

« Le plus troublant dans ce dossier, conclut, M. Nash, c’est que le comté était prêt à priver les citoyens de leurs bibliothèques pour obtenir des changements aux congés de maladie dans d’autres milieux de travail. La décision de l’arbitre est éloquente : la proposition de l’employeur ne passe pas. Nous pressons donc le conseil de bibliothèque et le comté de cesser leurs petits jeux et de reprendre les négociations pour mettre fin à cette grève et permettre la réouverture des bibliothèques. »

Pour en savoir plus, contactez :

Ian Nash
Président du SCFP 2974
 519-816-1671

Lori Wightman
Porte-parole du SCFP 2974
 519-890-1932

Suanne Hawkins
Conseillère nationale du SCFP
 226-347-0242

James Chai
Service des communications du SCFP
 416-458-3983