Logo du SCFP

Membres du SCFP décédés au travail en 2006

le 12 avril 2007 2 h 32
 

Kim Weitzel, section locale 873
Shawn Currier, section locale 873
Jason Negrich, section locale 857
Alain Simard, section locale 957
Frederick Michael Bonvie, section locale 281

Cinq membres du SCFP sont morts au travail au cours de la dernière année.  C’est toujours avec beaucoup de tristesse que notre syndicat doit signaler ces décès, parce que nous savons qu’ils étaient évitables.

La consœur Kim Weitzel, 44 ans, était paramédic à Kimberley, en C.-B. Elle a perdu la vie le 17 mai en essayant de sauver deux techniciens miniers qui s’étaient effondrés.  

Le confrère Shawn Currier, 21 ans, était aussi paramédic à Kimberley, en C.-B., et il travaillait avec la consœur Weitzel.  Shawn Currier est mort en tentant de porter secours à Kim Weitzel et aux deux techniciens miniers. Les deux paramédics sont morts après avoir perdu conscience dans un hangar d’échantillonnage privé d’oxygène.  

Le confrère Jason Negrich, 32 ans, qui était ouvrier saisonnier à la Ville de Dauphin, au Manitoba, est mort le 14 août d’un grave traumatisme à la tête subi lors d’une chute. 

Le confrère Alain Simard, 28 ans, était technicien en électricité à Hydro-Québec.  Il est mort le 12 octobre en réparant une turbine à la centrale électrique Rapide-7 d’Hydro-Québec, à un barrage dans la région de l’Abitibi. Le confrère Simard serait tombé dans la turbine.

Le confrère Frederick Michael (Mike) Bonvie, 40 ans, était opérateur au service des travaux publics de New Glasgow et Westville, en Nouvelle-Écosse. Mike Bonvie est mort le 26 octobre en installant une conduite d’égout.  Les murs de la tranchée dans laquelle il travaillait se sont effondrés.  Il n’occupait son emploi que depuis quatre jours.

Le SCFP demande aux gouvernements d’assurer le respect de leurs lois en santé et sécurité et aux employeurs de respecter la vie et la dignité des membres du SCFP et des travailleurs en général.