Logo du SCFP

Les services publics d’enlèvement des ordures, un facteur clé dans la victoire de Port Coquitlam

le 30 septembre 2011 2 h 02
 
Les services publics d’enlèvement des ordures, un facteur clé dans la victoire de Port Coquitlam - image 0

Le travail des membres du SCFP en enlèvement des déchets et en communication est souligné

L’enlèvement des déchets, service fourni à l’interne par le SCFP 498, a placé Port Coquitlam parmi les meilleures municipalités de la C.-B.

Hier, à la remise de ses prix annuels, l’Union des municipalités de la C.-B. (UBCM) a souligné l’engagement continu de la ville de Port Coquitlam envers la réduction des déchets et la communication par Internet.

La Ville de Port Coquitlam a remporté deux prix : une première place dans la catégorie pour grosses municipalités Pratiques exemplaires : leadership et innovation, ainsi qu’une mention honorable dans la catégorie Pratiques exemplaires : site Internet.

« Ces prix démontrent que nous allons dans la bonne direction et que nous avons un effet positif sur notre collectivité, soutient Cheryl Rutledge, présidente du SCFP 498. Nos membres sont fiers de garder leurs emplois localement et d’utiliser les technologies de pointe pour fournir le meilleur service possible. »

Le service interne d’enlèvement des déchets que fournissent les employés municipaux rappelle aux citoyens que ces travailleurs s’efforcent d’améliorer la collectivité dans laquelle ils vivent, travaillent et s’amusent.

Depuis l’arrivée des nouveaux camions automatisés, les employés utilisent une technologie de pointe qui, manifestement, donne des résultats. Ils s’efforcent de demeurer à l’avant-garde de leur secteur et d’apprendre afin d’offrir un excellent service interne.

Les travailleurs de la section locale 498 ont fait d’énormes progrès en matière de réduction des déchets depuis 2004, date à laquelle ils ont adopté un nouveau système de cueillette automatisée utilisant le principe des trois poubelles.

En 2008, on a aussi lancé une stratégie graduelle qui a fait de Port Coquitlam un chef de file de la réduction des déchets. D’abord, on a introduit la cueillette des déchets compostés, puis, en 2009, celle des déchets compostés et des papiers souillés d’aliments, suivie par la cueillette des ordures ordinaires une semaine sur deux en 2010 et, enfin, l’introduction cette année de la cueillette des déchets compostés pour tous les édifices à logements.

Les travailleurs souhaitent continuer à collaborer avec la direction afin de développer de nouvelles approches pour réduire les déchets et communiquer avec les citoyens.

« Tout ce que nous faisons, nous le faisons en pensant à la collectivité, affirme Mme Rutledge. Nous voulons que les résidents de Port Coquitlam puissent être fiers de vivre ici. »

Cependant, il ne saurait y avoir de programme de réduction des déchets sans l’appui et la participation de la collectivité. En 2009, on a redessiné le site Internet de la municipalité (www.portcoquitlam.ca) pour permettre aux citoyens de participer à la campagne de réduction des déchets, à l’aide d’une navigation conviviale, de textes accessibles et d’un contenu interactif. Cette municipalité est également la première dans le Grand Vancouver à offrir un site mobile (m.portcoquitlam.ca).

Ces prix surviennent après que la ville sœur de Port Moody ait remporté le prix d’excellence bronze en communication remis par le congrès de la Solid Waste Association of North America. Ce congrès reconnaît l’excellence dans les programmes de réduction des déchets. Il a souligné les efforts en ce sens du SCFP 925, qui encourage sa collectivité à recycler et composter. (Cliquez ici pour lire l’article sur ce sujet)

La section locale 498 a donc remporté un prix environnemental pour la deuxième fois en deux ans, puisque l’an dernier, Port Coquitlam gagnait le prix Pratiques exemplaires – engagement civil de l’UBCM, pour avoir mobilisé sa collectivité par le truchement de son site Internet et des réseaux sociaux.