Logo du SCFP

Première convention collective au Centre d'appels d'urgence de l'Est du Québec

le 11 janvier 2012 9 h 43
 
Signature officielle du 22 décembre 2011. À l’avant, Jessica Levasseur, v.-p., SCFP 5038; Carole Raîche, d.g. du CAUREQ; Marie Rodrigue, porte-parole de la CSAQ.  À l’arrière, Dany Gasse, d.g. adjoint du CAUREQ; Huguette St-Laurent, conseillère syndicale SCFP.

Les 33 préposés à la réception et au traitement des appels d’urgence du CAUREQ (Centre d'appels d'urgence de l'Est du Québec) ont signé leur première convention collective le 22 décembre dernier. Ils se sont syndiqués à la fin de l'année 2010, formant ainsi la section locale 5038 du SCFP.

Le contrat de trois ans prévoit notamment:
  • une nouvelle grille salariale avec des augmentations de 1,50$ à 3$ de l’heure
  • un ajustement des conditions de travail par rapport aux autres répartiteurs d’urgence médicale de la province
  • des modalités d’application de la liste de rappel
  • une répartition du temps supplémentaire plus équitable
  • des augmentations de salaire selon la PSG (politique salariale du gouvernement du Québec)

Le CAUREQ assure la réception des appels d’urgence sur l’ensemble du territoire du Bas-Saint-Laurent, de la Côte-Nord et de la Gaspésie. Ils sont les seuls préposés aux appels d’urgence au Québec à cumuler trois fonctions: ils assurent la réception des appels 911, agissent comme répondants médicaux d’urgence et voient à la répartition des services incendies et ambulanciers.

Au Québec, le SCFP représente plusieurs groupes de préposés aux appels 911, de répartiteurs de services incendies et de police, et de répondants médicaux d’urgence, notamment dans les villes de Montréal, Lévis, Mascouche, Terrebonne et Deux-Montagnes, ainsi que dans les régies intermunicipales de police Thérèse-De Blainville et de Roussillon.