Logo du SCFP

Une section locale du SCFP forme un comité de l’environnement

le 10 novembre 2008 2 h 55
 
Une section locale du SCFP forme un comité de l’environnement - image 0

La section locale 2626 du SCFP s’est engagée à prendre le virage vert.  En effet, l’exécutif de la section locale a créé un comité syndical de l’environnement. La section locale 2626 du SCFP représente les travailleurs de l’Université d’Ottawa.

Vinay Mulgundmath, président, a déclaré que la section locale 2626 du SCFP « veut être la plus verte au pays afin de servir de modèle aux autres sections locales du SCFP qui veulent rendre leurs activités plus écologiques ».

La section locale 2626 du SCFP s’est engagée à tenir des réunions sans papier et à interdire l’eau embouteillée à ses rencontres et activités. La section locale 2626 du SCFP a aussi été choisie par le Comité de coordination des travailleurs d’université de l’Ontario pour promouvoir l’interdiction de l’eau embouteillée sur les campus universitaires.
La section locale rencontrera bientôt son employeur, l’Université d’Ottawa, pour discuter de son virage vert. Le confrère Mulgundmath s’attend, par exemple, à ce que la section locale propose des clauses sur le virage vert aux prochaines négociations.

Le confrère Mulgundmath a ajouté que la section locale s’est inspirée des ressources environnementales proposées par le SCFP national (comme l’ouvrage Sain, propre et VERT – Guide des travailleurs pour un milieu de travail plus vert et l’outil d’écovérification en ligne) pour faciliter la formation du comité de l’environnement et mesurer le rendement de la section locale en matière d’environnement.
sepb 491