Commission de la condition de la femme de l’ONU

Les femmes ont réclamé l’éducation gratuite universelle et l’accès aux garanties de base de la protection sociale, lors de la 58e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, tenue du 10 au 21 mars 2014. Des représentantes de syndicats du monde entier se sont rassemblées à New York pour faire pression sur les gouvernements représentés à la Commission de l’ONU. Elles ont déterminé qu’un travail acceptable et un salaire de subsistance sont essentiels à l’amélioration de la vie de millions de femmes dans le monde.

Les consœurs présentes se sont aussi dites extrêmement préoccupées par la diminution des budgets des services publics en réponse à la crise économique mondiale. Ces compressions, qui accroissent la pauvreté, touchent de manière disproportionnée les femmes et les filles.

Pour en savoir plus : unioncsw.world-psi.org

Internationale des services publics

Une réunion des affiliés nord­américains de l’Internationale des services publics (ISP) a eu lieu en janvier à Washington. Le président national du SCFP, Paul Moist, et le secrétaire-trésorier national du SCFP, Charles Fleury, étaient présents. Les affiliés de l’ISP ont discuté de leurs luttes respectives et collectives pour défendre les droits des travailleurs et promouvoir la solidarité internationale. Les différentes stratégies de riposte utilisées ont aussi été partagées. Les attaques législatives et les effets des accords de libre-échange et de la privatisation sur les travailleurs du secteur public étaient également au cœur des discussions.

Le SCFP continuera de collaborer avec l’ISP, alors que l’organisation mise de plus en plus sur l’échange d’information, les campagnes de solidarité, la sensibilisation du public et des législateurs et les moyens d’action conjoints.

Outgames mondiaux

La Conférence sur les droits fondamentaux des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) organisée dans le cadre des Outgames mondiaux, tenus à Anvers en Belgique, a permis d’entendre de formidables conférenciers, dont l’avocate camerounaise et championne des droits des LGBT, Alice N’Kom.

Une délégation de militants du SCFP composée d’Annaliese Hunt (section locale 7000), d’Audrey Gauthier (section locale 4041) et de Sajid Sheikh (section locale 4092), a participé à cette conférence à l’été 2013. Ils étaient accompagnés par l’adjoint exécutif du secrétaire-trésorier national, Michael Butler.

La délégation a présenté un exposé sur le harcèlement et la discrimination transphobique en matière d’emploi et de services de santé au Canada.

Les membres de la délégation ont échangé avec d’autres militants de la base et ont tissé des liens avec des consœurs et confrères du monde entier. De l’Asie à l’Amérique du Sud et de l’Afrique du Sud aux pays du Nord, plus de 70 pays étaient représentés à la conférence.

Les militants ont parlé de leurs luttes personnelles et, parfois, de leurs réussites. La conférence prévoyait des séances plénières et des ateliers sur des sujets comme la santé de la communauté LGBT ou encore les syndicats et les droits LGBT.

Les Outgames mondiaux ont connu un vif succès.

L’AFSME

Le SCFP poursuit sa collaboration avec l’American Federation of State and Municipal Employees (AFSME) dans le but d’échanger idées et stratégies pour la protection et l’expansion du système public de retraite au Canada et aux États-Unis. L’AFSME a participé à la Conférence nationale du SCFP sur les négociations en 2013 et y a expliqué les importantes stratégies de riposte mises en œuvre pour combattre les attaques visant à restreindre notre droit à l’organisation et à la syndicalisation menées par trop d’élus et de membres de l’élite du monde des affaires.  Notre solidarité est notre force.