Dan Gawthrop | Services des communications du SCFP

Une page d’histoire a été écrite le 6 mai dernier sur le terrain d’une école publique de Whistler. Les drapeaux de deux communautés des Premières Nations ont été hissés aux côtés du drapeau canadien en signe de coopération multi- culturelle dans le district scolaire de la région. Le SCFP est fier d’avoir contribué à cette réalisation.

Flag raising in BC

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée sous le soleil, des représentants des Premières Nations Lil’wat et Squamish et du district scolaire 48 (Sea-to-Sky) ont présidé à la levée des drapeaux près de l’entrée de l’École secondaire de Whistler. Pour les participants, il s’agit d’un geste symbolique visant à faire des communautés autochtones des partenaires à part entière dans le secteur de l’éducation en Colombie- Britannique.

Devant une foule de 75 personnes, des membres des deux Premières Nations, en tenue de cérémonie traditionnelle, ont d’abord prononcé des prières de gratitude et partagé le calumet au rythme des tambours. Les drapeaux de leurs nations ont ensuite été hissés sur les mâts de l’école. Les représentants des nations Lil’wat et Squamish ont remercié l’équipe de direction, les élèves et les employés autochtones qui ont rendu cet événement possible.

« Cet événement signifie que nous enseignons à nos enfants les bases du vivre ensemble. Nous leur montrons qu’il est possible de tisser des liens plus profonds, plus significatifs, qui nous rendent plus forts », a expliqué l’aide- enseignante Kiyoshi Kosky. Cette membre de la section locale 779 faisait partie de l’équipe qui a organisé l’activité.

La section locale 779 qui représente le personnel de soutien scolaire au district Sea-to-Sky, avait décidé d’appuyer l’activité à son assemblée générale annuelle du 22 avril.