Library sector council meeting

Les employés de bibliothèque échangent sur la sécurité au travail, la sécurité d’emploi et la mobilisation populaire

Toronto, du 6 au 9 october 2014

Les discussions qu’ont menées les employés de bibliothèque à la Conférence du Conseil national des secteurs ont été révélatrices. Dans bien des cas, ces travailleurs sont aux prises avec les mêmes problèmes, qu’ils soient à Toronto ou à Tofino.

Par exemple, à la discussion et l’atelier du mardi sur l’intimidation au travail, les participants ont eu à débattre d’une situation fictive où un cadre isole un employé et le soumet à une longue campagne d’intimidation, de dénigrement et d’ostracisme. Lorsqu’on leur a demandé si elles avaient déjà été témoins d’un comportement de ce genre au travail, presque toutes les personnes en présence ont levé la main.

On a beaucoup entendu parler aussi de la progression de la précarité d’emploi. Les participants ont fait ressortir qu’il était de plus en plus difficile d’obtenir un poste à plein temps dans une bibliothèque, d’un océan à l’autre. Les nouvelles technologies et le recours aux employés à temps partiel ont fait reculer la rémunération et la sécurité d’emploi dans ce secteur.

En table ronde, la présidente du SCFP 4948 Maureen O’Reilly, Janet Davis, conseillère municipale à Toronto, Steve Kupferman, journaliste au Toronto Life, et Beth Wilson de chez Social Planning Toronto ont parlé de l’importance du réseautage avec l’ensemble de la collectivité afin de protéger les services bibliothécaires.

« La campagne du SCFP 4948 était magistrale », a déclaré Mme Davis, qui est membre du Conseil des bibliothèques publiques de Toronto.

Album photo : Réunion du conseil du secteur bibliothécaire