Une conférence de presse aura lieu ce jeudi 2 juin 2016, à 11 heures, au 120 de la promenade Lakeshore à North Bay, pour dévoiler les résultats d’un sondage auprès de 814 citoyens de North Bay et du Nipissing-Est sur le rôle des municipalités dans la prestation des soins de longue durée.

L’enquête a été menée les 18 et 19 mai 2016 par une division d’Environics. Elle se concentrait sur Cassellholme Home for the Aged, le seul établissement public et municipal de soins de longue durée qui dessert neuf municipalités régionales, dont North Bay. Environics a pondéré les résultats en fonction de l’âge et du sexe des répondants.

Le questionnaire vérifiait les préférences des citoyens quant à la gouvernance de Cassellholme et au palier de gouvernement qui devrait financer le réaménagement de l’établissement, ainsi que le soutien à l’utilisation d’une partie des taxes municipales pour les soins en établissement.

« Nous avons bon espoir », affirme le président de la section ontarienne du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-Ontario), Fred Hahn, que les maires et les conseillers « écoutent et tiendront compte de l’opinion de leurs commettants. À titre personnel d’élu, je sais que notre système démocratique repose en partie sur l’écoute des électeurs ».

Le conseil d’administration de Cassellholme, qui se compose de conseillers municipaux, souhaite transformer l’établissement en maison de soins privée. Si cela se produit, les municipalités perdront le contrôle de Casselholme du jour au lendemain.

Le sondage posait quelques questions directes sur le rôle des municipalités dans la prestation des soins de longue durée :

• Souhaitez-vous que votre municipalité continue d’avoir son mot à dire dans l’exploitation de Casselholme?

• Êtes-vous pour ou contre la transformation de Cassellholme en maison de soins privée?

Les résultats de ce sondage seront dévoilés à la conférence de presse de jeudi.

Pour en savoir plus, contactez :

Fred Hahn, président du SCFP-Ontario, 416-540-3979

Stella Yeadon, service des communications du SCFP, 416-559-9300