Logo du SCFP

Le SCFP s’oppose à un PPP pour l’eau de Taber

le 18 septembre 2007 1 h 04
 

Les membres du SCFP de Taber, en Alberta, luttent contre un projet de privatisation du système de distribution de l’eau potable, de traitement des eaux usées et d’égouts pluviaux de la ville par un partenariat public-privé. Les membres du SCFP passent le message grâce, entre autres, à une campagne d’affiches, des publicités à la radio et dans les journaux (disponible en anglais) et ;un dépliant distribué à grande échelle.

Rylee Farough, président de la section locale 2038 du SCFP, affirme que la Ville devrait permettre aux résidants de décider de l’avenir de leurs services d’eau, en reportant la décision après les élections municipales du 15 octobre.

La section locale, qui représente les travailleurs municipaux de Taber, a sonné l’alarme en avril et maintient la pression depuis. « L’avenir des services d’eau devrait être l’enjeu électoral primordial le 15 octobre. Le conseil municipal de Taber tente de hâter la décision, mais les citoyens de la ville devraient avoir le dernier mot le jour des élections », conclut Rylee Farough.