Logo du SCFP

Ottawa et Toronto font des choix différents en matière de cueillette des ordures

le 10 février 2011 9 h 36
 


Deux villes, deux mesures : Ottawa et Toronto font des choix différents en matière de cueillette des ordures

Cette semaine, la Ville d’Ottawa et ses employés, représentés par la section locale 503 du SCFP, se tenaient côte à côte pour annoncer qu’ensemble, ils avaient trouvé une manière économique de fournir aux citoyens des services de collecte des ordures ménagères de grande qualité. En gardant les services à l’interne au lieu d’avoir recours à une entreprise privée, la Ville a pu économiser près de 5 millions de dollars en quatre ans.

Entre-temps, à Toronto, le maire empruntait une toute autre voie.

En effet, le 7 février, le maire de Toronto Rob Ford a avisé la section locale 416 du SCFP qu’il avait l’intention de sous-traiter tous les services de collecte d’ordures ménagères du côté ouest de la ville, ainsi que diverses autres activités de collecte des déchets.

Comment les deux villes en sont-elles arrivées à des conclusions aussi différentes?

La Ville d’Ottawa et le syndicat ont comparé ensemble le coût de la prestation des services à l’interne et les options du secteur privé.  L’option interne l’a emporté sur l’autre. Selon une vérification indépendante de la firme Ernst and Young, le service à l’interne a coûté en moyenne 900 000 $ par année de moins que la soumission la plus basse du secteur privé.

« Cet exemple montre à merveille que la coopération entre la Ville et ses partenaires syndiqués peut donner d’excellents résultats pour les travaux, la municipalité et les contribuables, a affirmé le maire d’Ottawa Jim Watson dans un communiqué de presse. Nous apprécions beaucoup nos bonnes relations de travail avec le SCFP et nous savons que l’efficacité du groupe interne de collecte des déchets solides se maintiendra. »

Quant au maire Ford, il a annoncé ses projets sans envisager ce type de processus, malgré un rapport récent du Ontario Municipal Benchmarking Initiatives (Initiatives d’établissement de normes municipales de l’Ontario) qui montre que le coût des services de collecte des ordures à Toronto est, dans les faits, inférieur de 30 pour cent à la moyenne provinciale. Les services sont efficaces et économiques.

Les chiffres montrent que les services de collecte des ordures de Toronto sont parmi les plus efficaces de la province.

« Les projets de l’administration Ford n’ont rien à voir avec les économies d’argent, a déclaré Mark Ferguson, président de la section locale 416 du SCFP, qui représente les cols bleus de Toronto.  Il s’agit plutôt d’une attaque purement idéologique lancée contre les travailleuses et travailleurs du secteur public. »

Mark Ferguson souligne qu’il est toujours prêt à discuter des différents moyens à prendre pour que la Ville puissent fournir des services de grande qualité, efficacement et économiquement. Mais pour cela, il est important de mettre tous les faits sur la table.