Logo du SCFP

Les universités de la Saskatchewan refusent la médiation

le 22 novembre 2007 1 h 42
 
Les universités de la Saskatchewan refusent la médiation - image 0

Les négociateurs des deux universités de la Saskatchewan ont rejeté la proposition du SCPF 1975 qui suggérait d’avoir recours à la médiation pour trouver une solution aux questions non résolues dans la grève qui dure depuis trois semaines.

Le syndicat avait proposé Doug Forseth, un conciliateur chevronné, comme médiateur pour aider à régler deux points en litige, et les membres seraient rentrés au travail dans les deux jours.

L’employeur a dit « non ». Il avait demandé au syndicat de faire voter les membres de la section locale 1975 du SCFP sur la dernière offre. Les dirigeants de la section locale soulignent que l’offre finale de l’employeur est pire que celle qui était déjà sur la table.

« Le matin, nous avions deux points en litige. À la fin de la journée, nous en avions plus du double, déclare Brad McKaig, président du comité de négociation de la section locale 1975 du SCFP. Cela en dit long sur l’employeur. »

« Lorsque les membres auront rejeté l’offre, nous reviendrons à la table de négociation pour exiger un règlement équitable », conclut Brad McKaig.