John McCracken | Services des communications du SCFP

Lorsque le ministre terre-neuvien de l’Éducation, Dale Kirby, affirme vouloir « redonner les bibliothèques aux communautés », il veut dire qu’il entend les confier à des bénévoles. C’est la conclusion tirée par la présidente de la section locale 2329 du SCFP qui représente les employés des bibliothèques de Terre- Neuve-et-Labrador.

Overhead view of library with book shelves and people reading books

Le ministre Kirby a indiqué que les bibliothèques scolaires seront accessibles aux élèves, mais pas au grand public, à moins que les conseils scolaires et les conseils de bibliothèque trouvent un moyen de les garder ouvertes une ou deux heures quelques soirs par semaine ou lorsque l’école est fermée.

Il a ajouté que le gouvernement pourrait offrir de « petites subventions » aux membres de la communauté qui feraient fonctionner les bibliothèques pendant ces périodes.

« Le gouvernement licencie le personnel de 54 bibliothèques et contourne le syndicat en rémunérant des bénévoles qui font les tâches des syndiqués. C’est la pire forme d’antisyndicalisme, et en plus il s’attaque principalement aux femmes des régions rurales », a lancé le président du SCFP-T.-N.-L., Wayne Lucas.

« J’aimerais que le ministre explique aux 60 femmes qui perdront leur emploi qu’elles seront remplacées par des bénévoles. Clairement, le ministre Kirby et son gouvernement libéral n’ont aucun plan pour assurer l’avenir de notre réseau provincial de bibliothèques », a-t-il poursuivi.

« Personne n’a contacté le SCFP ou notre section locale pour nous faire part des détails. Le ministre Kirby semble improviser dans un dossier d’une importance capitale pour nos communautés rurales », a conclu Wayne Lucas.

Le SCFP entend continuer à se battre contre les compressions imposées à Terre-Neuve-et-Labrador.