Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Sydney – Deux sections locales du SCFP au Cap-Breton ont accordé un fort mandat de grève à leur syndicat.

« Un groupe de 90 employés de Maple Hill Manor à New Waterford ont voté à 99 pour cent en faveur des moyens de pression, en guise d’appui à leur comité de négociation », raconte Kathy MacLeod, conseillère nationale du SCFP.

« Les relations de travail sont très mauvaises dans ce milieu de travail, explique la présidente du SCFP 2765, Heather Fortune. Le moral y est au plus bas. L’employeur doit se questionner sérieusement sur la manière dont il aborde ces problèmes. »

Entretemps, un groupe de 85 employés de la Société pour le traitement de l’autisme ont voté à 96 pour cent en faveur des moyens de pression. « Les membres de la section locale ont accordé un fort mandat de grève au comité de négociation et à l’exécutif afin qu’ils négocient une convention collective sans concessions », précise la présidente du SCFP 4172, Elise Prestara.

Selon Mme MacLeod, cet employeur réclame des concessions, particulièrement au chapitre des vacances.

Dans chacun de ces cas, un conciliateur a été appointé pour la reprise des pourparlers, mais on ne connaît pas encore la date des prochaines séances de négociations.

 

Pour en savoir plus, contactez : 

Kathy MacLeod
Conseillère nationale du SCFP
(902) 539-4933 (bureau)
   
John McCracken
Conseiller du SCFP en communications
(902) 455-4180 (bureau)

Heather Fortune
Présidente de la section locale 2765 du SCFP

Elise Prestara
Présidente de la section locale 4172 du SCFP