Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

REGINADans son rapport d’étape sur le Plan de croissance de la Saskatchewan publié hier, le gouvernement provincial confirme qu’il envisagera des partenariats public-privé (PPP) pour la construction d’écoles et de l’hôpital de North Battleford. Selon le président du SCFP-Saskatchewan, Tom Graham, il s’agit d’un choix mal avisé.

« L’expérience démontre qu’il en coûte toujours plus cher au contribuable lorsque le gouvernement se tourne vers les PPP, explique M. Graham. Les PPP permettent d’abord et avant tout à l’entreprise privée d’engranger des profits aux dépens des contribuables. »

Dans un rapport de 2007 sur l’expérience albertaine avec les écoles en PPP, Hugh Mackenzie révélait que pour deux écoles construites en PPP, on aurait pu en construire trois en mode traditionnel. En 2010, le vérificateur général de la Nouvelle-Écosse rapportait que les contribuables se faisaient flouer dans l’expérience des écoles en PPP. L’an dernier, le vérificateur général du Nouveau-Brunswick s’est penché sur deux contrats d’écoles en PPP dans cette province, pour conclure qu’il aurait été plus économique de passer par les marchés publics.

Les hôpitaux en PPP ont également coûté des millions de dollars de plus aux contribuables. En 2010, le vérificateur général du Québec publiait un rapport très critique à l’endroit d’Infrastructure Québec, une agence dont le mandat consiste à promouvoir le mode PPP. Il y concluait que les analyses de rentabilité réalisées par cette agence pour deux hôpitaux montréalais utilisaient des suppositions dénuées de tout fondement; en réalité, ces projets coûtaient plus cher.

« En Alberta, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et au Québec, la privatisation des écoles et des hôpitaux par la voie du PPP coûte plus cher au contribuable », martèle M. Graham.

Contact : 

Tom Graham au (306) 757-1009