Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

NORTH VANCOUVERLes employés lockoutés du North Shore Winter Club (NSWC) se préparent à une soirée d’action syndicale; leur employeur tiendra ce soir son assemblée générale annuelle.

« Le message que nous transmettrons aux administrateurs, aux directeurs et aux membres du club est simple, explique le conseiller national du SCFP John Strohmaier : le temps est venu de mettre fin à ce lockout insensé qui perdure depuis près de cinq mois. Les syndiqués SCFP veulent retourner au travail. Or, la direction et le conseil d’administration ne semblent pas souhaiter lever le lockout. »

Selon M. Strohmaier, le syndicat est prêt à tenter de s’entendre avec le club sur le plus gros point en litige : les heures de travail.

« Le SCFP 389 est prêt, disposé et apte à reprendre les négociations, poursuit-il. Récemment, nous avons écrit au directeur général et à tous les administrateurs du club pour leur dire que nous souhaitons négocier une entente, mais nous n’avons reçu aucune réponse. »

Le 3 mai, les directeurs et les administrateurs du NSWC ont mis en lock-out seize employés affiliés au SCFP 389. Il n’y a pas eu de négociations depuis cette date et aucune séance n’est prévue au calendrier.

« Nous venons de franchir la barre des 150 jours de lockout, calcule le secrétaire-trésorier du SCFP-C.-B., Paul Faoro. Cela fait presque une demi-année que l’employeur, qui refuse de négocier, garde ces 16 employés à l’écart de leur emploi. Ce soir, malgré la pluie, des syndiqués SCFP des quatre coins du Lower Mainland viendront livrer un message fort aux membres du North Shore Winter Club : votre équipe de direction doit reprendre les négociations et conclure une entente juste et raisonnable avec vos employés dévoués. »

Le North Shore Winter Club se trouve au 1325 du chemin Keith Est, à Vancouver-Nord.

Pour en savoir plus, contactez :

Kathryn Sutton
Conseillère nationale du SCFP
 250-886-6502