Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

RICHMOND, C.B.— Le Syndicat canadien de la fonction publique s’est entendu en principe sur une Entente-cadre provinciale avec l’association des employeurs du réseau scolaire public de la C.-B. (la BC Public Schools Employers’ Association ou BCPSEA). Le sous-comité de négociation provinciale du réseau scolaire du SCFP-C.-B. l’appuie à l’unanimité et recommandera au Conseil des présidents des sections locales du réseau scolaire du SCFP-C.-B. de l’approuver.

Puis, chaque section locale du SCFP apportera cette entente-cadre à sa table de négociation pour conclure une convention collective avec les districts scolaires.

« Cette entente-cadre apporte à nos membres un ajustement salarial total de 3,5 pour cent réparti sur deux ans, sans concessions, explique le président du Conseil des présidents, Colin Pawson. De plus, nous nous sommes entendus avec l’employeur sur une carte médicaments électronique. Enfin, l’entente reconnaît le rôle professionnel des aides-enseignantes, par le biais de modifications formelles à la Loi scolaire et aux conventions collectives. »

L’entente-cadre prévoit une augmentation de salaire de 1 pour cent le 1er juillet 2013, de 2 pour cent le 1er février 2014 et de 0,5 pour cent le 1er mai 2014.

« Les 27 000 travailleurs scolaires du SCFP-C.-B. gardent nos écoles propres, sûres et accueillantes, ce qui est essentiel, rappelle le président du SCFP-C.-B., Mark Hancock. Merci à nos 85 000 membres à travers la province et particulièrement à nos membres du réseau scolaire, pour la solidarité dont ils ont fait preuve. Si nous avons réussi à négocier une convention juste et raisonnable, malgré les concessions réclamées par le gouvernement, c’est parce que nous sommes restés unis. »

« Permettez-moi aussi, ajoute-t-il, de remercier la Fédération des enseignants de la C.-B. pour son dévouement inébranlable à l’enseignement public et son soutien musclé pendant ces négociations difficiles. »

Voici les faits saillants de l’Entente cadre provinciale :

  • Elle court du 1er juillet 2012 au 30 juin 2014.
  • Elle prévoit une augmentation de salaire de 3,5 pour cent.
  • Elle introduit, dans presque toutes les sections locales, une carte médicaments électronique qui rembourse instantanément le coût des médicaments.
  • Les syndiqués SCFP n’ont rien concédé.

Le Syndicat canadien de la fonction publique représente plus de 27 000 travailleurs dans le réseau scolaire de la C.-B.

Cette entente-cadre couvre les syndiqués de 69 unités de négociation réparties à travers la province, dont 57 se composent de syndiqués SCFP.

Les travailleurs appartenant aux 12 autres sections locales étaient représentés par Tim DeVivo, le directeur administratif de la section locale 963 de l’Union internationale des opérateurs-ingénieurs.

  

Pour en savoir plus, contactez :

Nathan Allen
Conseiller en communications
 604-338-2967

Bill Pegler
Coordonnateur du secteur scolaire au SCFP
 778-840-4948