Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les employés de soutien de Therapeutic and Education Living Centres Inc. (TELCI) affiliés à la section locale 1521-03 du SCFP organisent une campagne de dernière minute pour tenter de conserver leurs emplois et de maintenir la continuité des services offerts aux résidents dont ils prennent soin dans certains cas depuis des décennies. Avec l’aide de partisans, de parents et d’amis, ils vont de porte en porte pour pousser le gouvernement libéral à venir en aide aux résidents de TELCI.

« À ce jour, raconte Joyce Nolan, porte-parole des syndiqués de TELCI, nous avons porté notre message “Gardons le personnel et les résidents ensemble” dans 2 000 foyers d’Ottawa-Sud. Nous craignons que les Libéraux se moquent de l’opinion publique après l’élection partielle. La vérité, c’est qu’après notre mise à pied le 30 juillet, ces résidents, qui sont autant nos amis que nos clients, se feront soigner par des étrangers. Cela pourrait être catastrophique. »

Les résidents de TELCI ont des déficiences visuelles et intellectuelles; ils requièrent des soins en tout temps. Le 30 juillet, la responsabilité de ces soins passera à deux agences différentes. Bien qu’on ait promis aux résidents qu’ils resteraient dans leur résidence TELCI actuelle, ils ne seront plus soignés par les employés de soutien qui sont auprès d’eux depuis des décennies, des gens qui sont devenus comme des membres de leur famille. Ces employés syndiqués se retrouveront à la rue et devront postuler à nouveau dans l’espoir d’obtenir leur ancien emploi.

Le ministère des Services sociaux et communautaires comme la direction de TELCI ont promis en long et en large qu’il y aurait continuité des soins. Or, l’un comme l’autre a mis l’accent sur la continuité des espaces physiques, sans accorder d’attention à la continuité des services. Les résidents, qui se sentent chez eux chez TELCI grâce aux bons soins de ces gens qu’ils connaissent depuis longtemps, risquent de se croire sur une autre planète sans eux.

Il n’est pas trop tard pour que le gouvernement libéral de Kathleen Wynne fasse la seule chose qui puisse réellement assurer la continuité des soins. Il est encore temps de prendre les mesures nécessaires pour que les employés de soutien de TELCI demeurent à leur poste.

Pour le bien de tous, espérons que le gouvernement nous écoute.

Pour en savoir plus, contactez :

Joyce Nolan
Présidente de l’unité 3 de la section locale 1521 du SCFP
 613-858-3051

Sarah Declerck
Coordonnatrice du secteur des services sociaux au SCFP
 416-830-9537

Barry Blake
Service des communications du SCFP
 613-852-3279