Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Des représentantes du SCFP ont été au premier plan d’une discussion d’experts sur le rôle des syndicats dans le secteur des bibliothèques à la Conférence annuelle et au salon commercial de l’Association canadienne des bibliothèques, tenu à Winnipeg.

Les invités étaient Maureen O’Reilly et Dawn Lahey, toutes deux coprésidentes du Comité national du SCFP sur les bibliothèques, ainsi que Mitch Freedman, ancien président de l’American Library Association.

M. Freedman, qui vit à New York et est connu comme un leader dans le secteur des bibliothèques aux États-Unis, a affirmé que les syndicats sont nécessaires et jouent un rôle positif, tant dans le milieu de travail qu’à l’extérieur.

« Le fait est que la bibliothèque locale publique est un service vital, a déclaré M. Freedman. Souvent, elle est le seul lieu de réunion non sectaire de la communauté; elle joue le rôle d’espace commun. Et ce sont les travailleurs qui en assurent le fonctionnement. Vous avez besoin de bibliothécaires et de travailleurs de bibliothèques pour avoir des bibliothèques. »

« Les syndicats représentent le moyen de défense le plus logique et le plus solide de la profession de bibliothécaire et de la valeur des services fournis par un personnel qualifié. »

Maureen O’Reilly, présidente de la section locale 4948 du SCFP, a prononcé un discours passionné sur le rôle essentiel des travailleurs des bibliothèques dans les services de grande qualité offerts par les bibliothèques publiques.

« Les bibliothèques sont renommées pour leur service culturel de grande qualité, a souligné Mme O’Reilly. Mais les compressions imposées aux bibliothèques et à leur personnel ont des effets très négatifs sur les services, sur les connaissances et sur la satisfaction en emploi. Ici à la conférence de l’ACB, nous disons vouloir des services de qualité, mais nous ne pouvons pas offrir cette qualité avec toutes ces réductions de personnel injustifiées. »  

Les syndicats jouent un rôle positif dans la défense des travailleurs et dans la création de meilleurs milieux de travail, selon Dawn Lahey, vice-présidente du SCFP-Terre-Neuve-et-Labrador et présidente de la section locale 2329 du SCFP.

« Au fil des ans, notre syndicat a fait progresser les salaires et les conditions de travail de nos membres, en particulier pour les travailleurs à temps partiel et occasionnels. Beaucoup travaillaient au salaire minimum. Nous avons rehaussé le niveau de vie des membres, en majorité des femmes, qui  travaillent dans le secteur. »

Le SCFP assiste depuis de nombreuses années à la Conférence annuelle et au salon commercial de l’ACB. Mais c’était la première fois que des conférencières du SCFP participaient à une telle discussion. Beaucoup de délégués ont exprimé l’espoir que l’expérience se répète l’année prochaine.

Le SCFP est un commanditaire Platine de la Conférence et du salon commercial de l’ACB