Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Rimouski - Malgré les promesses de la direction de la Société Radio-Canada de faire progresser la présence du diffuseur public en région, un tiers des techniciens à Matane, Rimouski et Sept-Îles ont appris ce matin qu’ils n’avaient plus d’emploi.

« La direction de Radio-Canada semble plus intéressée par des coupures que par sa mission première de diffuseur public. Nous n’avons pas vu de plan concret pour l’avenir provenant de la direction. Comment feront-ils pour produire et mettre en ondes les émissions sans employés compétents », se demande Michel Labrie, vice-président du Syndicat des technicien(ne)s et artisan(e)s du réseau français de Radio-Canada (STARF).

« Ça ne fait même pas un an que la station de Rimouski est en service, et ils sont à relocaliser la station de Matane. Comment peuvent-ils parler de valorisation des stations en région quand ils ne donnent même pas la chance aux coureurs? »

En 2010, le président de la Société Radio-Canada (SRC), Hubert T. Lacroix, a lancé son plan stratégique quinquennal titré « 2015 : partout, pour tous ». Le projet annonçait une valorisation et un retour en force du diffuseur public dans les régions éloignées des grands centres. Le bilan de mi-parcours : la Société Radio-Canada n’a pas su réaliser son objectif à l’égard de la population en région.

« Je crains que ces stations ne deviennent des coquilles vides, à la merci de la maison mère », a déploré Michel Labrie.

Le Syndicat des technicien(ne)s et artisan(e)s du réseau français de Radio-Canada (STARF) représentent des travailleurs du diffuseur public dans tout le Québec et Moncton. Le STARF est partenaire du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente aussi les employés de bureau et les professionnels à la SRC.

  

Renseignements :

Michel Labrie, vice-président STARF, cell. : 514 926-1100

Lisa Djevahirdjian, Information SCFP, cell. : 514 831-3815