Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le Syndicat des technicien(ne)s et artisan(e)s du réseau français de Radio-Canada (STARF) a signé une entente de service avec le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Le STARF et le SCFP maintiennent chacun leur complète autonomie. Les deux syndicats vont unir leurs forces pour faire avancer leurs dossiers et mieux défendre les emplois de leurs membres. À compter de maintenant, le STARF profite de l’ensemble des services du SCFP pour mieux contrer les différentes attaques subies par les employés du diffuseur public », a expliqué Benoit Celestino, président national du STARF.

D’ailleurs, le STARF et le SCFP continuent de se battre contre la requête de l’employeur qui vise à réviser la structure des accréditations syndicales. Après 19 jours d’audiences, les quatre syndicats concernés défendent toujours leur pleine autonomie devant le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI).

Au SCFP, la présidente du Syndicat représentant le groupe d’employés de bureau et professionnel de la Société Radio-Canada (SCFP 675) applaudit cette entente. «Dans le monde syndical, nous comprenons que la force du nombre est déterminante. On ne peut que se réjouir d’un tel partenariat», a résumé Isabelle Doyon, présidente du SCFP 675 qui compte quelque 600 membres à la SRC.

Pas une affiliation formelle

L’entente signée tout récemment n’est pas une affiliation syndicale. Pour procéder à une affiliation formelle, les membres du STARF devraient accorder leur consentement par bulletin de vote.

« Le STARF ne change pas. Le conseil d’administration national du STARF a décidé qu’il fallait de nouveaux outils pour poursuivre nos batailles. Nous avons choisi le SCFP pour nous accompagner dans ce combat », de conclure Benoit Celestino.

Le STARF est un syndicat indépendant représentant 1300 travailleurs. Le SCFP est le plus grand syndicat au pays, avec 630,000 membres.