Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Après une période de négociation intensive de 13 jours, l’Association de négociation des services sociaux communautaires (Community Social Services Bargaining Association ou CSSBA) a conclu un accord de principe avec l’employeur.

Cette convention collective d’une durée de deux ans, équitable et raisonnable, répond aux grandes priorités de nos membres, notamment en accordant une augmentation salariale globale et en protégeant le régime d’assurance-maladie et d’avantages sociaux. En voici les faits saillants : 

  • Une hausse salariale pour tous les employés :
  • 1,5 % à compter du 1er avril 2013;
  • 1,5 % à compter du 1er janvier 2014;
  • Une augmentation supplémentaire de 1 % pour tous les employés de l’échelon 1 à compter du1er avril 2013;
  • Des rajustements salariaux du marché du travail pour toutes les classes d’emploi des services généraux et des services d’intégration communautaire.

D’autres détails sur cette entente seront annoncés sous peu. Le projet d’entente ne vise cependant que les travailleurs des services généraux et des services d’intégration communautaire. Les travailleurs des services aux Autochtones sont toujours en négociation. 

« Malgré le mandat restreint du gouvernement, notre comité de négociation a lutté afin d’obtenir la meilleure entente possible pour les professionnels dévoués de notre secteur qui soutiennent les familles en difficulté de la province », a déclaré Cheryl Colborne, coordonnatrice des services sociaux et communautaires au SCFP.

Tout le comité de négociation recommande aux membres de voter en faveur de l’entente de principe.

« Nous persistons à croire que le gouvernement doit financer convenablement les programmes qui soutiennent les familles vulnérables de Colombie-Britannique, tout autant que les travailleurs qui tiennent ces programmes à bout de bras », a ajouté Mme Colborne.

« Nos trois mois de grèves tournantes ont envoyé un message clair au gouvernement. Nous sommes profondément reconnaissants envers tous les travailleurs qui ont appuyé notre secteur et nos objectifs de négociation en se joignant à nous aux piquets de grève. »

L’association multisyndicale de négociation demandera aux membres de ratifier l’entente de principe le mois prochain.

Les membres recevront en temps voulu de plus amples détails sur l’entente de principe et sur le vote de ratification. Le bulletin détaillé du vote de ratification sera mis en ligne sur le site internet du syndicat et à www.cssfairdeal.ca.

Les travailleurs des services sociaux communautaires, qui étaient sans contrat de travail depuis le 31 mars 2012, sont les moins bien payés du réseau des services publics.

Le BCGEU, le SCFP, le SEH, l’AAS et les six autres syndicats qui représentent les travailleurs des services d’intégration communautaire forment l’Association de négociation des services sociaux communautaires. Quinze mille employés syndiqués travaillent dans le secteur des services sociaux communautaires, dont les deux tiers dans les services d’intégration communautaire.