Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

On nous dit souvent, surtout avant des élections, que chaque voix est importante et que chaque vote compte. C’est d’autant plus vrai pour les membres du Syndicat des employés d’hôpitaux (SEH) qui se joindront aux Canadiens de tout le pays le 27 février pour dénoncer l’intimidation en cette Journée du chandail rose. 

  • Téléchargez l’affiche à partir du site Web du SEH


Au Canada, la couleur rose est devenu le symbole national de la lutte contre l’intimidation lorsque deux adolescents de la Nouvelle-Écosse ont défendu un camarade de classe qui se faisait intimider à l’école parce qu’il portait un chandail rose. Les deux élèves du secondaire – David Shepherd et Travis Price – ont appuyé sa cause, recruté leurs amis à l’école et organisé une manifestation rose. 

Ils ont acheté et distribué 50 débardeurs roses pour les élèves masculins et tous les ont portés pendant une journée de solidarité contre l’intimidation. 

Le harcèlement et l’intimidation ont augmenté de manière alarmante dans notre société et chacun est responsable de veiller à ce que nos écoles et nos lieux de travail en soient exempts. Les suicides très médiatisés de jeunes victimes d’intimidation ont attiré encore plus l’attention sur l’enjeu, en particulier sur la dévastatrice tendance de la cyberintimidation. 

« Nos membres ont signalé en nombres inquiétants qu’ils avaient été intimidés ou qu’ils avaient été témoins d’intimidation au travail », affirme Bonnie Pearson, secrétaire et agente d’affaires du SEH

En conséquence, avec d’autres syndicats, le SEH a fait pression pour que l’intimidation et le harcèlement au travail soient inclus dans les demandes indemnisables par WorkSafeBC en santé mentale. 

Cette campagne a mené à l’adoption de la loi 14 le 31 mai 2012.  La Workers Compensation Act (Loi sur les accidents du travail) comprend désormais les mots suivants : « un facteur de stress important au travail, incluant l’intimidation ou le harcèlement, ou une série de facteurs de stress importants reliés au travail, découlant et faisant partie de l’emploi du travailleur ». 

Les intervenant travaillent avec WorkSafeBC à l’élaboration d’une politique en santé-sécurité au travail sur l’intimidation et le harcèlement au travail, ainsi que de ressources pour les travailleurs et les employeurs. 

  • Les membres du SCFP peuvent envoyer des photos de leurs activités de la Journée du chandail rose à heu@heu.org
      
  • Pour en savoir plus sur la Journée du chandail rose, consultez www.pinkshirtday.ca


Le Syndicat des employés d’hôpitaux est la division des services de santé du SCFP en Colombie-Britannique.