Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

La décision qu’a prise le gouvernement de fermer les services de buanderie dans 16 foyers de soins de la province constitue un autre dur coup pour les collectivités rurales de la province.                                                             

« La plupart des foyers de soins visés par cette décision sont dans le nord de la province, une région déjà grandement touchée par la précarité économique », a déclaré Wayne Brown, président du Conseil des syndicats des foyers de soins du Nouveau-Brunswick (CSFSNB).

« Cette décision s’est prise en l’absence de toute consultation avec le syndicat représentant ces employés de foyers de soins. Même si le gouvernement nous assure que les 28 employés qui travaillent dans ces buanderies seront mutés dans d’autres services des foyers et qu’aucun emploi ne sera perdu, nous craignons qu’au moins 60 employés soient touchés. Cette décision aura des répercussions négatives dans les foyers. Le syndicat déposera des griefs pour éviter la réduction des heures de travail », explique M. Brown.

« Nous avons été convoqués à une rencontre ce matin et on nous a alors informés que le gouvernement avait décidé de fermer les buanderies pour économiser 600 000 $ par année. Nous avons été encore plus étonnés d’apprendre que cette décision émanait d’un comité gouvernemental chargé de cerner des économies possibles. »

« Depuis des années, le gouvernement nous répète qu’il ne peut intervenir auprès des administrations de foyers de soins, puisque celles-ci, dit-il, sont indépendantes. Puis tout à coup, le gouvernement peut décider d’éliminer d’un trait de crayon 16 services de buanderie. »

« Si le gouvernement cherchait sérieusement à trouver des façons d’économiser dans les foyers de soins, il aurait dû consulter le SCFP. Depuis des années, nous disons au gouvernement qu’il y aurait moyen d’économiser des millions de dollars en faisant des foyers de soins un service public, en régionalisant l’administration des foyers, en centralisant le service de la paie, en procédant à l’achat groupé de produits pharmaceutiques à l’échelle de la province et en fonctionnant de la même façon pour les assurances. »                         

« Cette décision signifie également le transport par camion du linge vers d’autres établissements, ce qui se soldera par un accroissement de l’empreinte carbone », conclut M. Brown.

Les foyers de soins touchés par cette décision :

  • Foyer de soins Fundy   
  • Jordan Lifecare Centre
  • Foyer Passamaquoddy Lodge             
  • Kennebec Manor
  • Kings Way Centre   
  • Foyer Rocmaura
  • Manoir Édith B. Pinet   
  • Résidences Inkerman
  • Résidences Lucien Saindon  
  • Résidences Mgr Chiasson
  • Villa des Jardins   
  • Foyer Notre-Dame de St-Léonard
  • Foyer Ste-Elizabeth   
  • Manoir de Grand-Sault
  • Foyer St-Joseph de St-Basile  
  • Villa Saint-Joseph