Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les membres du SCFP ont distribué des dépliants aux stations de métro situées près de Queen’s Park le mardi 19 février, en prévision du discours du Trône. Les dépliants proposent notamment 15 raisons pour lesquelles il faut appuyer les négociations collectives.

« Les négociations collectives et l’arbitrage indépendant sont importants non seulement pour les membres des syndicats, mais aussi pour tous les Ontariens, a affirmé Fred Hahn, président du SCFP-Ontario. Nous voulons que les gens connaissent ces avantages, comme les congés parentaux et les normes de sécurité au travail. Nous écouterons attentivement le discours du Trône pour nous assurer que le gouvernement énoncera clairement son intention de renoncer à ses attaques contre ces droits importants. »

Le SCFP-Ontario représente 240 000 travailleurs de toutes les collectivités ontariennes qui fournissent des services dans les écoles, les universités, les milieux de la santé et des services sociaux et les municipalités.

Voici 15 normes du travail qui ont d’abord été négociées collectivement par des syndicats comme le SCFP :

  1. Congés parentaux
  2. Congés fériés
  3. Normes d’emploi
  4. Règlements en santé-sécurité
  5. Droit de refuser un travail dangereux
  6. Semaine de travail de 40 heures
  7. Congé annuel payé
  8. Congé de deuil
  9. Équité salariale
  10. Avantages sociaux pour les conjoints de même sexe
  11. Salaire minimum
  12. Régimes de retraite
  13. Protection contre le harcèlement
  14. Congés de maladie
  15.  Week-ends


Article connexe :

Le discours du Trône est un point de départ : le budget concrétisera ou non la « nouvelle orientation » du gouvernement (20 fevrier 2013)