Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) est en deuil d’un de ses membres, mort dans l’accident de travail survenu au port de Matane lundi. Normand Gauthier, âgé de 54 ans, a perdu la vie lors de manœuvres de chargement de ballots de pâte à l’aide d’une grue. Rappelons qu’en mai 2010, un autre travailleur avait perdu la vie au même port dans des circonstances similaires.

« Ce décès est d’autant plus dur à comprendre et à accepter que c’est le deuxième au port de Matane en moins de trois ans. Les enquêtes sont en cours et il ne faut pas sauter aux conclusions. Mais chose certaine, nous allons effectuer un suivi très serré des conditions de santé-sécurité et de la formation dispensée aux travailleurs du port de Matane. Nous allons aussi veiller à ce que les recommandations découlant des enquêtes soient appliquées à la lettre », a déclaré Yanick Proulx, conseiller syndical au SCFP.

« La perte de notre confrère Normand Gauthier nous signale qu’il faut redoubler d’efforts pour rendre les ports plus sécuritaires. C’est inacceptable que quelqu’un perde ainsi sa vie au travail », selon Mario Lamy, président du secteur Mixte du SCFP.

Les deux représentants syndicaux offrent leurs plus sincères condoléances à la famille et aux amis éprouvés.

Rappelons qu’au Québec, le SCFP est le principal syndicat dans le secteur du débardage. Les débardeurs des ports de Montréal, Québec, Matane, Contrecœur, Sorel-Tracy, Bécancour et Trois-Rivières sont affiliés au SCFP.

Renseignements :

Yanick Proulx, conseiller syndical, 418 750-5115, yproulx@scfp.qc.ca

Sébastien Goulet, Information SCFP, 438 882-3756, sgoulet@scfp.qc.ca