Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Paul Moist, président national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), se joindra aux membres de sections locales et de groupes communautaires pour tenir un piquet d’information sur les effets de la loi 115 sur les droits des travailleurs, devant le lieu où se tiendra un débat dans le cadre de la course à la direction du Parti libéral, demain à Ottawa.

L’activité est organisée par le SCFP-Ontario en coalition avec les travailleurs de l’éducation et des groupes communautaires inquiets de la menace que font peser la loi 115 et d’autres contre des droits démocratiques.

«La négociation collective est l’une des pierres angulaires du mouvement syndical, soutient M. Moist. C’est un droit qui a été obtenu après des générations de luttes, un droit qui égalise les chances des travailleurs lorsqu’ils négocient avec les employeurs. Nous demandons aux candidats à la direction du Parti libéral de s’engager à abroger la loi 115 et à renoncer à faire adopter toute autre loi qui menacerait notre droit démocratique à la libre négociation collective. »

Avec la loi 115, le gouvernement a privé de leur droit à la négociation 55 000 travailleurs des conseils scolaires membres du SCFP. Puis, le même gouvernement libéral a proposé une autre loi visant à retirer ce droit à près d’un demi-million d’autres travailleurs du secteur parapublic.

Les membres du SCFP comptent être présents aux débats des candidats partout dans la province pour attirer l’attention sur ce qui est vu comme une attaque sans précédent contre le droit démocratique à la libre négociation collective, un droit pourtant acquis depuis des décennies.

  • SERONT PRÉSENTSPaul Moist, président national du SCFP, et d’autres conférenciers incluant – Allison McSheffrey, présidente de la section locale 2357 du SCFP, Harvey Bischof, vice-président provincial de la FEESO, Sean McKenney, président du Conseil du travail d’Ottawa et du district
  • OBJET: Piquet d’information au débat de la course à la direction du Parti libéral
  • DATE: Le mardi 18 décembre, à 18 h
  • LIEU: River Theatre, Université Carleton 125, promenade Colonel-By, Ottawa  

  

Pour en savoir plus:
Tria Donaldson, communications du SCFP: 613 915-0763
Marjorie Savoie, communications du SCFP: 613 864-9924