Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

La section locale 5050 du SCFP a conclu une entente avec le conseil scolaire régional de Cape Breton-Victoria (Cape Breton-Victoria Regional School Board ou CBVRSB) sur ce qu’on appelle les « enjeux locaux » dans les négociations.

« Pour la toute première fois, nous avons conclu une entente sur les enjeux locaux sans devoir recourir à la conciliation ni demander l’aide du ministère du Travail. Nous sommes donc très heureux d’avoir pu régler bon nombre de questions financières », a déclaré Liz Macdonald, présidente de la section locale 5050.

Kathy MacLeod, conseillère syndicale du SCFP, explique que les enjeux financiers sont négociés au niveau provincial par le Conseil des syndicats des conseils scolaires de la Nouvelle-Écosse, qui régit tous les conseils scolaires de la province à l’extérieur de Halifax (HRSB), tandis que les enjeux locaux sont négociés individuellement par chaque section locale du SCFP.

La section locale 5050 représente plus de 1 300 travailleurs des conseils scolaires par l’entremise du CBVRSB