Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Alors qu’ils retournent aujourd’hui à la table de négociations, les professionnels de la santé ont reporté d’un jour le début de leur grève tournante, en guise de bonne foi. Les pourparlers entre l’association de négociation des professionnels de la santé (la Health Science Professionals Bargaining Association ou HSPBA) et l’association des employeurs de la santé en C.-B. (la Health Employers Association of BC) doivent se poursuivre toute la semaine.

Ainsi, la grève tournante commencera le jeudi 6 décembre. Ce jour-là, les services de pharmacie dans les hôpitaux de la province se limiteront aux services essentiels, de 9 h à minuit. Il n’y aura pas de piquet de grève.

« Les pharmaciens sont particulièrement déçus du sur-place des négociations, explique Justin Schmid, conseiller national du SCFP. Plus tôt cette année, le gouvernement a menacé ces membres hautement spécialisés de l’équipe de soins médicaux d’une réduction de salaire de 15 pour cent, malgré de persistants problèmes de recrutement et de rétention. C’est que le secteur de la vente au détail offre des salaires plus avantageux. »

Les inspecteurs de la santé publique et les préposés aux permis forment le deuxième groupe de professionnels de la santé à exercer des moyens de pression. De jeudi minuit à vendredi minuit, ils assureront uniquement les services essentiels. Les technologues en imagerie médicale feront de même ce jour-là. « Après huit mois de négociations, les professionnels de la santé n’ont toujours pas de convention collective, rappelle M. Schmid. Bien que le gouvernement ait abandonné sa demande d’une réduction de salaire, il n’a toujours pas déposé ses offres salariales. Pendant ce temps, les professionnels de la santé continuent d’accumuler du retard sur les autres membres de l’équipe de soins professionnels. Nos membres exigent qu’on reconnaisse leur apport à l’équipe de soins moderne. »

Nous encourageons les membres du SCFP du secteur de la santé à visiter le site www.modernhealthcare.org (en anglais seulement). Là, vous pourrez exhorter la ministre de la Santé et d’autres décideurs à négocier, de manière concertée, un contrat de travail juste et raisonnable.

Le SCFP représente plus de 500 membres de la HSPBA. La HSA est le syndicat le plus fortement représenté dans cette association de négociation de 17 000 membres. Viennent ensuite le BCGEU, la PEA et le HEU.