Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

TRURO, N.-É.– Le SCFP-Nouvelle-Écosse ajoute sa voix au chœur de syndicats et d’organismes de la région atlantique qui souhaitent envoyer à la déchiqueteuse les soi-disant « réformes » du gouvernement Harper à l’assurance-emploi.

« Les modifications annoncées n’ont fait que susciter une grande confusion, soutient le président de la centrale syndicale, Danny Cavanagh. La dernière déclaration de la ministre des Ressources humaines, Dianne Finley, en vue de régler la question du montant maximal qu’un travailleur peut gagner avant de voir ses prestations réduites, n’a fait qu’embrouiller encore plus la situation. »

M. Cavanagh annonce que son syndicat organise avec d’autres syndicats et groupes communautaires dans les quatre provinces atlantiques, une grande marche, cette fin de semaine, à Truro. Celle-ci se terminera par une manifestation au bureau de circonscription du député conservateur Scott Armstrong.

M. Cavanagh invite les personnes préoccupées par ces compressions à l’assurance-emploi à se joindre à eux. La marche se mettra en branle le samedi 27 octobre à midi.

Les maires de Truro et de Colchester County, Bill Mills et Bob Taylor, tous deux récemment réélus, s’adresseront à la foule; ils saisissent bien les ravages que causeront ces modifications dans notre province et nos collectivités.
 
(NOTE AUX RESPONSABLES DES ASSIGNATIONS ET DE LA SECTION PHOTO : LA MARCHE COMMENCERA LE 27 OCT À 11 H 45, DEVANT LE HOLIDAY INN DE LA RUE PRINCE, À TRURO. ELLE PROGRESSERA ENSUITE JUSQUAU BUREAU DE CIRCONSCRIPTION DUPUTÉ SCOTT ARMSTRONG, AU 18 RUE WILLOW.)

Pour en savoir plus :

Danny Cavanagh     
Président du SCFP-N.-É.  
(902) 957-0822 (cell.)    

John McCracken
Conseiller en communications du SCFP, région de l’Atlantique
(902) 880-8057 (cell.)