In memoriam

Le Conseil exécutif national a observé une minute de silence à la mémoire des membres de la famille du SCFP disparus depuis la dernière réunion du Conseil. 

Le confrère Howard Atkinson, retraité du bureau régional de la C.-B., la consœur Muriel Collins, ancienne membre du Conseil du SCFP-Ontario, le confrère Bill Hickey, militant de longue date de la section locale 5167 et ancien président du conseil régional du SCFP de Hamilton, la consœur Sharon Gallant, présidente de la section locale 3876 du SCFP, la consœur Kimberly Hahn, de la section locale 728, décédée des suites d’une chirurgie qu’elle a dû subir après un accident de travail, et le confrère Eric Donovan, syndic de la section locale 3373.  De plus, le SCFP a perdu un membre de son personnel, la consœur Donna Felder, décédée subitement le 5 novembre. 

Pendant la minute de silence, le Conseil a aussi réfléchi à la perte de Nelson Mandela et au 20eanniversaire de la mort de l’ancienne présidente du SCFP national, la consœur Grace Hartman.    

Budget du SCFP de 2014

Charles Fleury, secrétaire-trésorier national, a présenté un budget qui permettra au SCFP de poursuivre son projet « Ensemble pour un monde plus juste », de lutter contre l’austérité et la privatisation et de mettre en œuvre le document d’orientation stratégique approuvé au congrès national de 2013.  Le budget de 2014 respecte ces priorités, même si l’impact réel de la crise financière de 2008 commence à se faire sentir chez nous.  La croissance des revenus du SCFP ralentit à mesure que de nouvelles conventions sont négociées dans un climat de gels salariaux.  En outre, la croissance de l’effectif est surtout due au recrutement de membres à temps partiel et une vague de départs à la retraite obligera de nouveaux travailleurs à commencer au bas de l’échelle salariale, du moins là où il en existe.  Pourtant, le SCFP continue de grandir.  Le budget de 2014 approuvé par le Conseil exécutif national remanie un poste pour créer un poste additionnel de directeur régional adjoint en Ontario, en plus de prévoir un poste de conseiller syndical dans cette province, un poste de conseiller syndical temporaire au Québec et un poste de recherchiste temporaire en Colombie-Britannique.  En outre, un poste de secrétaire à temps partiel au bureau de Fort McMurray, en Alberta, est désormais à temps plein.

Solidarité des travailleurs du secteur public

Les membres du Conseil exécutif national ont reçu deux invités spéciaux pour ouvrir cette dernière réunion de 2013.  Robyn Benson, présidente de l’Alliance de la fonction publique du Canada, et Denis Lemelin, président du Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes, ont tous deux pris la parole au Conseil pour parler des attaques lancées par le gouvernement fédéral contre les travailleurs du secteur public fédéral. 

La consœur Benson a souligné les détails du projet de loi C-4, une loi du gouvernement conservateur qui, dans les faits, empêche les employés du gouvernement fédéral de faire la grève et qui modifie les définitions en santé et sécurité, éliminant ainsi le droit de refuser d’effectuer un travail dangereux.  Le SCFP a publié une déclaration d’appui à l’AFPC lorsque le projet de loi a été présenté.  On peut la consulter à http://cupe50.ca/cupe-defends-the-rights-of-all-workers/

Le 11 décembre, le gouvernement fédéral a annoncé l’élimination graduelle de la livraison à domicile du courrier, ce qui devrait entraîner la perte de 8 000 emplois chez Postes Canada.  Cette nouvelle est tombée juste au moment où le gouvernement s’apprêtait à réviser l’ensemble du mandat de Postes Canada.  Le confrère Lemelin a parlé de l’attaque contre les travailleuses et travailleurs des postes et des intentions pas vraiment cachées du gouvernement fédéral, qui veut privatiser Postes Canada. 

Résolution du Conseil – Solidarité avec le Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes

En appui à nos confrères et consœurs du STTP et à ce service public essentiel, le Conseil a adopté une résolution visant à ajouter notre voix aux milliers d’autres qui s’opposent aux compressions imposées à Postes Canada et à la fin de la livraison à domicile; à exiger un moratoire sur les fermetures de bureaux de poste dans les petites communautés rurales; et à demander un examen public approfondi de la charte de Postes Canada, en plus d’étudier des façons innovatrices de créer des revenus pour Postes Canada, comme le retour des services financiers offerts par les bureaux de poste.  

Appui financier

Le Conseil exécutif national a approuvé huit demandes de campagnes à frais partagés, pour un coût total de 115 965,41 $, ainsi que six demandes relatives à des frais juridiques et d’arbitrage, pour un coût total de 252 448,22 $.

Nominations au personnel

Le Conseil exécutif national a ratifié la nomination de la consœur Yvonne Fast au poste de directrice régionale de l’Alberta, ainsi que les nominations de la consœur Kathy Johnson au poste de directrice adjointe de la Direction de l’organisation et des services régionaux, et de la consœur Gwen Hewitt et du confrère Robert Lamoureux aux postes de directeurs adjoints pour la région de l’Ontario.

:jt sepb 491