Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les congrès des divisions sont un élément vital du processus démocratique de notre syndicat. Ils permettent d’établir les priorités de chaque région pour l’année qui vient et de décider de la direction que prendra le SCFP.

Cette année, beaucoup de régions ont choisi de tenir leurs congrès à l’extérieur des grands centres urbains, dans des localités plus petites comme Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, Gander, à Terre-Neuve, et Dauphin, au Manitoba.

Le président national Paul Moist et le secrétaire-trésorier national Charles Fleury ont assisté à tous les congrès de division, parcourant plus de 25 000 kilomètres pour ce faire. À chaque congrès, Paul Moist a animé un petit déjeuner de travail sur l’économie pour discuter avec les membres du SCFP d’enjeux économiques qui touchent les travailleuses et travailleurs canadiens.  L’exposé interactif vise à rendre l’économie accessible à tous et à défaire les mythes associés à la diminution des services publics et aux baisses d’impôts des entreprises.

Voici quelques faits saillants des congrès de chaque région.
  

Saskatchewan

Tom Graham, président réélu du SCFP-Saskatchewan,  s’est dit inquiet des compressions annoncées dans le prochain budget provincial.  Il a demandé aux délégués d’exiger un examen de la Commission des droits de la personnel dans la foulée de la réduction de 30 pour cent imposée au personnel de première ligne de cet organisme, avec mise à pied de groupe le mois dernier. 

Les travailleuses et travailleurs de la Commission des droits de la personne victimes de la mise à pied ont pris la parole au congrès pour défendre une résolution d’urgence, adoptée à l’unanimité, visant à condamner les mesures prises par la Commission et à exiger un examen indépendant.


Alberta

Dans son premier rapport depuis qu’elle est devenue présidente en 2011, Marle Roberts a fait état d’une année bien remplie par les campagnes contre la privatisation, divers déplacements et l’action politique.

L’éducation et l’eau ont occupé une bonne partie du temps de Mme Robert l’an dernier, mais elle a aussi beaucoup travaillé pour les membres du SCFP du secteur des soins de longue durée, en plus de s’intéresser aux élections provinciales du 23 avril.

Cinq membres du SCFP ont été candidates et candidats du NPD et le parti a doublé sa représentation à la Législature de l’Alberta, passant de deux sièges à quatre.


Nouveau-Brunswick

Les membres ont assisté à un exposé sur un nouveau modèle de régime de retraite basé sur celui de la fonction publique hollandaise.  Après le congrès, le Conseil des syndicats d’hôpitaux du N.-B. a signé un protocole d’accord et passera au nouveau régime le 1er juillet 2012.

Le SCFP-N.-B. a aussi offert son appui aux groupes communautaires préoccupés par les graves conséquences environnementales de l’extraction des gaz de schiste et s’est engagé à faire pression sur le gouvernement pour qu’il cesse l’exploration et le développement de cette forme d’énergie.


Nouvelle-Écosse

Le SCFP-Nouvelle-Écosse a débattu des derniers budgets fédéral et provincial, de l’Accord économique et commercial global (AECG) et de la poursuite de la lutte pour bonifier le Régime de pensions du Canada.

Darrell Dexter, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et Francisca Castro, représentante de l’Alliance of Concerned Teachers des Philippines, étaient parmi les conférenciers invités.


Colombie-Britannique

Le SCFP-C.-B. a adopté un nouveau plan d’action, axé entre autres sur les prochaines élections provinciales.  Le thème du congrès de cette année était « Working to make Communities Work » (Travailler pour le bien-être des collectivités).  Les délégués au congrès de quatre jours ont discuté d’un large éventail d’enjeux et de résolutions, en plus d’accueillir le leader du NPD de la province, Adrian Dix.


Terre-Neuve-et-Labrador

Les délégués au congrès du SCFP-Terre-Neuve-et-Labrador ont appuyé le mouvement étudiant au Québec, qui s’oppose à l’augmentation radicale des droits de scolarité et à l’endettement croissant des étudiants. Le congrès a adopté à l’unanimité une résolution présentée par la section locale 4554 du SCFP, de l’Union étudiante de l’Université Memorial de Terre-Neuve.

Les délégués ont aussi discuté des effets que l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’UE pourrait avoir sur la province, de stratégies de lutte contre les compressions imposées à la Sécurité de la vieillesse (SV) par Stephen Harper et d’un projet de taxe sur la nourriture dans la province.


Manitoba

Les délégués ont accueilli le premier ministre néo-démocrate nouvellement réélu au Manitoba, Greg Selinger, et le député de Winnipeg Centre, Pat Martin, tous deux conférenciers invités.

Kelly Moist a aussi été élue par acclamation pour un deuxième mandat à la présidence du SCFP-Manitoba. Les délégués ont adopté un plan d’action pour 2012-2013 portant sur l’édification du militantisme, la défense de tous les travailleurs et travailleuses et la lutte contre le programme du gouvernement Harper.


Île-du-Prince-Édouard

Pour la première fois de leur histoire, les membres du SCFP de l’Île-du-Prince-Édouard auront un président à temps plein pour les représenter. Les délégués au congrès du SCFP-Î.-P.-É. ont voté en faveur de ce changement. Dans le passé, les présidents de la division devaient prendre congé pour s’occuper des affaires du syndicat.


Ontario

Des centaines de membres du SCFP ont envahi le square Charles Clark à Windsor pour participer à une manifestation tenue dans le cadre du congrès de l’Ontario. Ils demandaient au gouvernement libéral de l’Ontario de mettre fin à ses attaques contre les services publics.

Fred Hahn, élu par acclamation pour un deuxième mandat à la présidence du SCFP-Ontario, a aussi attiré l’attention sur l’Annexe 28, une section de la loi budgétaire qui permet au gouvernement de privatiser les services publics sans débat à la législature.

Au cours de la dernière année, le SCFP-Ontario a fait campagne en faveur d’une hausse des taux de l’aide sociale, d’une fiscalité équitable et d’une bonification des services de garde à l’enfant, des soins de santé et des soins aux personnes âgées.


Le Syndicat des employées et employés d’hôpitaux (SEH) tiendra son congrès du 4 au 10 novembre à Vancouver. Quant au SCFP-Québec, il tient son congrès à tous les deux ans et le prochain aura lieu en 2013.