Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Il s’est écoulé environ un an entre la première pelletée de terre et l’inauguration de la nouvelle permanence de la Confédération des travailleurs et des travailleuses des secteurs public et privé (CTSP) d’Haïti. Des représentants de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) et du SCFP ont assisté à l’inauguration officielle.

Le séisme de janvier 2010 avait détruit l’édifice de la CTSP et coûté la vie à 300 membres de la confédération. Avec l’écroulement de nombreux bâtiments publics, des milliers d’employés du secteur public se sont retrouvés sans emploi. En 2011, le SCFP, l’AFPC, d’autres syndicats et l’Internationale des services publics (ISP) ont uni leurs forces pour amasser 100 000 $ afin de rebâtir la permanence de la CTSP.

« Nous sommes de tout cœur avec nos consœurs et confrères haïtiens, a déclaré le président national du SCFP, Paul Moist. La reconstruction de l’édifice et des infrastructures de la CTSP s’inscrit dans le cadre de nos œuvres solidaires en Haïti. »

Le nouvel édifice aidera la CTSP et ses syndicats affiliés à renforcer leurs actions. Il leur fournira les espaces de formation dont ils ont besoin pour développer les capacités de leurs membres. Le bâtiment de plain-pied contient cinq espaces à bureaux et une grande salle de conférence pour les réunions et les cours syndicaux.

« Cet édifice illustre la solidarité internationale qui unit les syndicats, a affirmé Sarah Bélanger, représentante de l’AFPC sur place pendant toute cette année. Elle était présente à l’inauguration.

La CSTP réunit 13 syndicats touchant aux services publics, aux avantages sociaux, aux employés municipaux, etc. L’AFPC, le SCFP et la CTSP sont affiliés à l’Internationale des services publics.