Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

La récipiendaire du prix Grace-Hartman, Lynn Chassé , a dédié son prix « à la mémoire de tous les êtres chers disparus dans des circonstances violentes ».

Lynn Chassé , dont la mère a été assassinée par un ex-ami de cœur en 2000, est l’âme de l’activité de commémoration « Shoe Memorial » organisée depuis 2008 à Kamloops, en C.-B.

Elle a organisé le « Shoe Memorial » en mémoire de sa mère et que toutes les femmes victimes de violence.

Chaque paire de souliers donnée à l’événement représente une femme tuée.  Les chaussures recueillies sont ensuite remises aux refuges pour femmes le 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. 

« La première année, nous avions un objectif de 100 paires.  Le 6 décembre, nous avons été enchantées de constater que nous avions recueilli plus de 450 paires dans notre communauté.  Jusqu’à maintenant, nous avons ramassé plus de 1 000 paires de chaussures. »

Une paire de souliers rouges dans les mains, Mme Chassé a rappelé ce qui suit aux délégués  du congrès national : « Le symbolisme est réel et puissant.  Qu’ont en commun toutes les femmes?  DES SOULIERS! »

« Je tiens aussi à souligner le travail de mes consœurs du SCFP qui veulent rendre notre société meilleure en s’engageant en faveur de causes comme les services de garde à l’enfance, l’eau potable pour les Premières Nations et l’équité salariale. »

Lynn Chassé est commis au service de la paie de la municipalité de Kamloops, membre de la section locale 900 du SCFP, syndic et membre du comité des femmes de sa section locale.

Créé au congrès de 1999 pour rendre hommage au leadership de la première femme présidente du SCFP, le prix Grace-Hartman souligne le militantisme dans la lutte pour les droits des travailleurs, l’égalité et la justice sociale.