Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Hier soir, plus de 200 personnes ont assisté à une assemblée publique sur l’AÉCG tenue à la University of the Fraser Valley, à Abbotsford, dans la circonscription du ministre fédéral conservateur du Commerce, Ed Fast.

L’assistance a dû rester debout pour écouter des exposés sur les dangers que représente l’Accord économique et commercial global, ainsi que sur les effets de cet AÉCG sur la capacité des collectivités à garder leur eau publique. Paul Moist, président national du SCFP, Maude Barlow, présidente du Conseil des Canadiens, et Lynn Perrin, militante de Water Watch Mission-Abbotsford, ont pris la parole.

Les conférenciers se sont également inquiétés du fait que les négociations entre le gouvernement Harper et l’Union européenne ont lieu à huis clos. L’accord qui se trame sera sans précédent, en ceci qu’il donnera aux sociétés étrangères l’accès à nos services publics, comme l’eau et la santé. Simultanément, les gouvernements locaux perdront la capacité d’acheter local et de fixer des règles susceptibles d’enfreindre le soi-disant « droit des entreprises à faire des profits ».

La Ville d’Abbotsford tiendra un référendum le 19 novembre dans l’espoir de faire accepter une entente de partenariat public-privé (PPP) qui accorderait à une société privée le contrôle de la livraison d’eau potable pendant 30 ans. Mme Perrin a souligné que son petit-fils, qui a actuellement huit ans, en aura 38 à l’échéance de ce contrat. Elle a soutenu qu’on a encore amplement le temps d’envisager d’autres options pour les services d’eau, dont un financement fédéral qui ne serait pas enchaîné à un PPP.

La tournée AÉCG du Syndicat canadien de la fonction publique et du Conseil des Canadiens se poursuit. Des assemblées publiques auront lieu ce soir à Vancouver et demain à Victoria.

Vancouver - mercredi 12 octobre
19 h, Maritime Labour Center, 1880, rue Triumph, Auditorium

Colleen Fuller, membre du comité d’orientation de Women and Health Protection, se joindra à Mme Barlow et à M. Moist.

Victoria - jeudi 13 octobre
19 h, Université de Victoria, auditorium David Lam, A144, édifice MacLaurin, chemin Ring 

Barry O’Neill, président du SCFP-C.-B., et Marianne Alto, conseillère de la Ville de Victoria, se joindront à Mme Barlow.