Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les retards de déchargement et l’insuffisance du financement destiné à l’augmentation du nombre d’ambulanciers paramédicaux compétents menacent la sécurité du public. 

Les ambulanciers paramédicaux de l’Ontario descendent dans la rue pour faire valoir leurs préoccupations.  Ils veulent que les partis politiques qui souhaitent se faire élire en octobre prochain accordent une plus grande attention aux enjeux clés qui menacent les services médicaux d’urgence (SMU) : trop peu d’ambulanciers paramédicaux, trop peu d’ambulances et trop peu de lits d’hôpitaux.  Les plans de financement indiquent que la situation empirera encore après les élections.  On prévoit même remplacer les ambulanciers paramédicaux professionnels par un personnel non paramédical moins bien formé. 

Le lundi 19 septembre 2011, à 11 h 30, les ambulanciers paramédicaux se rassembleront sur la rue des hôpitaux de Toronto, à l’entrée de l’urgence de l’Hôpital général de Toronto, rue Elm. 

Les effets des pénuries chroniques d’ambulances et d’ambulanciers paramédicaux se font sentir dans les collectivités de toute la province, selon Sandra Hynds, ambulancière paramédicale de soins avancés de la grande région de Toronto (GRT). 

Plus de 18 000 lits d’hôpitaux ont été fermés à l’échelle de la province et le taux d’occupation des lits est exceptionnellement élevé.  

« On retire régulièrement des ambulances de la circulation et il y en a donc moins pour répondre aux appels d’urgence, affirme Mme Hynds.  Il faut attendre avant de décharger les patients, les salles d’urgence étant bondées.  La situation doit changer car elle menace la vie des gens. » 

Les ambulanciers paramédicaux et autres travailleuses et travailleurs des SMU membres du Syndicat canadien de la fonction publique participent à une conférence de deux jours à l’hôtel Hyatt (rue King) à Toronto, les 19 et 20 septembre. 
  

Pour en savoir plus :

Sandra Hynds            
GRT, ambulancière paramédicale des soins avancés; présidente, comité des ambulanciers paramédicaux du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) Ontario
905 953-6746

Stella Yeadon
Communications du SCFP 
416 559-9300