Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Des centaines de personnes se sont rassemblées à Ottawa pour participer à une veillée aux chandelles en l’honneur des victimes de l’écrasement du vol 6560 de First Air.

Les collègues, amis et sympathisants se sont retrouvés au monument aux travailleuses et travailleurs du Congrès du travail du Canada au parc Vincent Massey pour partager des poèmes, des prières et des témoignages sur celles et ceux qui ont perdu la vie.

Huit passagers et quatre membres d’équipage sont morts dans l’écrasement survenu à Resolute, au Nunavut, le 20 août. Deux agents de bord, Ann-Marie Chassie et Ute Merritt, étaient membres du SCFP.

De nombreux membres du SCFP étaient présents pour montrer leur soutien et leur solidarité, avec le président Paul Moist et le secrétaire-trésorier Claude Généreux.

Paul Moist a pris la parole et a offert ses condoléances aux familles et amis des victimes au nom des 600 000 membres du SCFP.

« First Air est une famille, une famille qui a été très éprouvée, a déclaré M. Moist.  En ces moments difficiles, nous serrons les rangs et nous offrons notre solidarité aux familles des victimes, à la famille de First Air et à la grande famille des agents de bord. »

« Nous pleurons la mort de ces personnes non seulement aujourd’hui et non seulement le 28 avril prochain, mais aussi chaque jour de l’année. »

Le 28 avril est le Jour de deuil national pour les travailleuses et travailleurs qui ont perdu la vie ou ont été blessés au travail.

La cérémonie a pris fin sur un émouvant tableau avec 12 ballons qui ont été lâchés dans le ciel en l’honneur de chaque victime.